Les biais cognitifs dans la prise de décision, application au Covid-19

Finances

Terminator3D-iStock

Les biais cognitifs peuvent remettre en cause la rationalité des décisions économiques. La prise de conscience de ces effets s'effectue par paliers quand la crise prend toute sa place. Application au Covid-19.

Tout le monde se souvient du dessin animé de Tex Avery dans lequel le personnage poursuivi par un autre continue à courir, puis après avoir dépassé le bord de la falaise, emporté par son élan, reste un instant en suspens, jusqu’à comprendre qu’il va tomber comme une pierre. Enfant, nous avons tous ri de cette scène. Mais la situation connue en ce début d’année, avec les premiers signes importés du Covid, n’a-t-elle pas révélé un même déni des réalités ? Septembre 2020 ne nous plonge-t-il pas dans de nouvelles interrogations ? Et pourtant l’intelligence artificielle devait nous rendre capables de résoudre les défis les plus complexes, de nous doter des capacités de prévision et d’anticipation.
Dans le numéro de printemps de Biologiste Infos (n°105, avril-mai 2020 pages 40 à 42), nous traitions de la leçon d’humilité donnée à chacun par cette crise. Était-elle prévisible ou non selon la théorie des « cygnes noirs » de Nicholas Taleb exposant dans son ouvrage de 2007 le rôle disproportionné d’événements rares et leurs conséquences notamment dans la décision d’investissement ?

Retrouvez le PDF issu de Biologiste Infos numéro 107 ici

Philippe Taboulet, Expert comptable commissaire aux comptes