Près d’un quart des médecins, pharmaciens et odontologistes hospitaliers publics ont suivi un programme de DPC en 2013

Formation professionnelle

Biologiste infos
Crédit photo : © Andres Rodriguez-Dreamstime

18 623 programmes ont été suivis par 12 693 médecins, odontologistes et pharmaciens (11 500 médecins, 1 386 pharmaciens et 77 odontologistes), selon un communiqué de l’Association Nationale pour la Formation permanente du personnel Hospitalier (ANFH).

Ce sont donc 24 % des personnels médicaux hospitaliers des établissements adhérents à l’ANFH qui ont réalisé un programme de DPC en 2013, pour un coût moyen par programme de 703 €, dont la moitié pour les frais pédagogiques, le reste se répartissant à parts égales entre remboursement des frais de déplacement et d’hébergement et de remplacement des médecins.

En 2013, le CDPCMH (instance de gestion du DPC de l’ANFH) a décidé d’utiliser une partie des fonds mutualisés pour financer 179 programmes de DPC suivis par des professionnels médicaux à diplôme hors Union européenne (PADHUE) exerçant dans les établissements publics de santé adhérents à l’ANFH.

Adhésion à l'AMH

614 établissements publics de santé (66 % du total) adhèrent à l’ANFH pour le développement professionnel continu (DPC) de plus de 62 000 professionnels médicaux, pharmaciens et odontologistes.

L’adhésion à l’ANFH permet en effet de bénéficier des outils de gestion et de suivi (logiciel GESFORM- DPC, déployé dans 907 établissements) et d’un suivi et conseil de proximité de la part des délégations régionales. Cette adhésion permet également aux établissements de bénéficier du financement complémentaire issu de l’industrie pharmaceutique, via la reconduction en 2014 de la convention liant l’ANFH et l’OGDPC (organisme de gestion du DPC).

Pour l’année 2014, 71 nouveaux établissements publics de santé dont trois CHU ont choisi d’adhérer à l’ANFH pour le DPC médical. En 2014, l’ANFH poursuivra son soutien au développement du DPC, via des formations d’appui aux professionnels.

OPCA de la fonction publique hospitalière, l’Association Nationale pour la Formation permanente du personnel Hospitalier (ANFH) est agréée par le ministère du travail, de l’Emploi et de la Santé pour collecter et gérer les fonds consacrés au financement du plan de formation (2,1 % de la masse salariale), du Congé de formation professionnelle (CFP), congés pour VAE et pour Bilan de compétences (0,2 % de la masse salariale), des études promotionnelles (0,6 %),de la formation professionnelle des travailleurs handicapés pris en charge par les ESAT (4,8 %) et depuis début 2013 du Développement professionnel continu (DPC) médical (0,5 % et 0,75 % de la masse salariale médicale)