Un nouvel élan à l’innovation en santé

Sur le terrain

Biologiste infos
Crédit photo : Dailymotion

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, s’est rendue à l’Institut Pasteur pour inaugurer la start-up « Eligo Bioscience ».

La ministre a inauguré ce jour le laboratoire de la start-up « Eligo Bioscience », installée à l’Institut Pasteur. Après avoir remporté plusieurs concours, le Dr Xavier Duportet, doctorant au MIT, et le Dr David Bikar, post-doctorant à la Rockefeller University, ont décidé de créer en France « Eligo Bioscience » pour s’attaquer au défi majeur de la lutte contre l’antibiorésistance. À la suite de la levée de fonds de 2,4 millions d’euros, cette « jeune pousse » développe une nouvelle génération d’antibiotique « intelligent », ciblant spécifiquement les bactéries porteuses d’un gène de résistance ou de virulence.

À l’occasion de ce déplacement, Marisol Touraine a présenté ses priorités en matière d’innovation en santé. La ministre a annoncé le lancement prochain avec Louis Schweitzer, Commissaire général à l'Investissement, d’un fonds d’investissement de 100 millions d’euros dédié à l’innovation en santé. Ce fonds accompagnera les entrepreneurs à mener à bien leurs projets et à franchir le cap vers la diffusion de l’innovation.

Par ailleurs, la ministre souhaite que la démocratie sanitaire devienne un moteur de l’innovation en santé. C’est pourquoi elle a annoncé l’organisation d’une journée nationale de l’innovation en santé, lancée à partir du 23 janvier 2016 à la Cité des sciences et de l’Industrie, qui rassemblera tous les acteurs concernés.

« Nos industries de santé sont dynamiques et représentent 200 000 emplois. Les collaborations entre différents secteurs doivent se multiplier pour donner du sens aux stratégies industrielles de santé. L’innovation en santé bouleversera la médecine de demain. C’est pourquoi nous devons permettre à chacun de prendre conscience de cette révolution et d’y prendre part », a déclaré Marisol Touraine.

D'après un communiqué du Ministère de la Santé

La rédaction