RAPIDComm pour une gestion améliorée des analyses délocalisées

Crédit photo : © Siemens

Siemens Healthcare lance une mise à jour importante de son système de gestion des données RAPIDComm (V5.0), une solution informatique qui supporte l’ensemble de ses appareils de diagnostic in vitro et des opérateurs de biologie délocalisée (POC).

La mise à jour inclut la nouvelle application Web RAPIDComm permettant de gérer les appareils de gaz du sang depuis un iPad, ainsi que l’interface administrateur du Plan d’Education Personnalisé, la plateforme de formation en ligne de Siemens.

L’approche POC Ecosystem prend en compte les différentes composantes impliquées dans les tests de biologie délocalisée et se concentre sur l’amélioration du contrôle, de la conformité et de la traçabilité des analyses. Le POC Ecosystem inclut la gestion des appareils et des opérateurs, les contrôles qualité (CQ), les rapports de conformité, la gestion des compétences, la gestion des consommables, la surveillance à distance et l’accès mobile. David Stein, directeur du département de biologie délocalisée de Siemens Healthcare Diagnostics, a déclaré : « Avec ce nouvel accès mobile et la centralisation des re-certifications opérateurs, la version 5.0 du RAPIDComm aidera les usagers à mieux remplir leur fonction. »