Alzheimer : diagnostiquer la maladie avant son apparition

Recherche

Biologiste infos
alt
Crédit photo : © freshidea

Une équipe de chercheurs canadiens a pu prédire avec un taux de réussite de 90 % qui, parmi les sujets d’étude présentant une déficience cognitive légère, serait atteint de la maladie d’Alzheimer dans les deux ans à venir.

La maladie d’Alzheimer peut parfois être diagnostiquée tardivement, alors même que les premiers changements pathologiques ont affecté le cerveau. Le diagnostic précoce est la clé pour que les patients puissent recevoir un traitement le plus tôt possible. En combinant l’analyse de l’imagerie cérébrale par IRM de structures cérébrales (volume de l’hippocampe, épaisseur corticale du cortex cingulaire antérieur droit et du gyrus frontal moyen) à une évaluation neuropsychologique (mesures de la mémoire épisodique), des chercheurs de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (Canada) ont atteint une grande sensibilité (87.5%) et une grande spécificité (90.9%) dans le diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer.

Les scientifiques, dirigés par le Dr Sylvie Belleville, ont pu cibler les personnes qui développeront la maladie et éliminer les faux positifs (les patients dont les symptômes sont restés stables). « Lorsqu'elles sont utilisées individuellement, la neuroimagerie et la neuropsychologie sont efficaces, mais seulement jusqu'à un certain point. C'est en combinant et en analysant les résultats de ces deux méthodes que nous pouvons atteindre un tel niveau de précision », explique la chercheuse.

En l’absence de protocoles fiables pour le diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer, l’identification de marqueurs sensibles et spécifiques pouvant prédire l’apparition ultérieure de symptômes plus graves chez des patients présentant une déficience cognitive légère représente une avancée dans le diagnostic. Les deux ans d’avance ainsi gagnés peuvent permettre d’évaluer l’efficacité de traitements pharmacologiques et non pharmacologiques sur l’évolution des symptômes.

Source : S. Belleville et al. Predicting Progression to Dementia in Elderly Subjects with Mild Cognitive Impairment Using Both Cognitive and Neuroimaging Predictors. Journal of Alzheimer’s Disease, 2013

Florence Bozec