Mon espace santé, un déploiement national prévu début 2022

Numérique

©elenabs-istock

Ce service de stockage des informations médicales de chaque patient a été déployé pour la première fois dans trois départements pilotes en octobre. Sa généralisation est prévue à partir de début 2022.

Les usagers de Haute-Garonne, de Loire-Atlantique et de la Somme, soit 3,3 millions de personnes, ont accès depuis le mois d’octobre à une version pilote de la plateforme sécurisée Mon espace santé, pilotée par le Ministère des solidarités et de la santé et par l’Assurance Maladie. Cette première version contient un dossier médical et une messagerie sécurisée de santé. « Elle va s’enrichir progressivement dans les prochains mois avec de nouvelles fonctionnalités, comme l’alimentation directe des résultats d’examens et des soins réalisés en ville et à l’hôpital, de nouveaux services numériques de prévention, de prise de rendez-vous, de télémédecine, dans le cadre d’un catalogue d’applications intégré à Mon espace santé » précisent les créateurs de l’application.
Moins de 0,7% des assurés des caisses primaires d’assurance maladie, des caisses de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) et des caisses de la MGEN des trois départements pilotes ont refusés la création automatique de Mon espace santé. Parmi les 3,3 millions de personnes qui possèdent désormais un profil, 160 000 l’ont déjà utilisés. Cette première étape a permis de tester et améliorer le fonctionnement technique et logistique de la plateforme. La réussite de ce test grandeur nature ouvre la voie au déploiement national dès début 2022. Une enquête de France Assos Santé menée en juillet 2021 a mis en évidence que plus de 8 français sur 10 en attendent un parcours de soin facilité, et 3 personnes sur 4 sont favorables à sa la création automatique. A terme, avec cette plateforme sécurisée, l’usager disposera d’un espace personnel lui permettant de gérer les documents et données liées à sa santé, pour une prise en charge optimisée.

N.B.S.