Vers un meilleur dépistage de la tuberculose

Dépistage

©Dr_Microbe-istock

La start-up Epilab, qui propose un kit de détection de la tuberculose portatif destiné aux pays en développement, rejoint l’incubateur virtuel du groupe Cerba Healthcare.

Sur la base d’un brevet de l’Université de Bourgogne et de l’INRA, EpiLAB développe une solution POCT (point of care terminal) intégrée qui vise à offrir en pratique courante une solution accessible et fiable pour le dépistage de la tuberculose dans les pays en développement. Selon l’OMS (Organisation mondiale de la santé), a cette maladie fait 1,5 millions de victimes en 2019 et 80% des cas sont recensés dans les pays en voie de développement. L’OMS estime qu’environ un tiers des nouveaux cas ne sont pas détectés chaque année, ces cas échappant ainsi aux mesures nécessaires pour limiter la propagation de l’infection et engendrant de nouvelles contagions. Face à ce constat, l’OMS incite à la mise au point d’un kit accessible et adapté aux infrastructures sanitaires des pays en développement. Fondée en 2020, Epilab s’est fixé comme objectif de relever le défi avec la mise au point d’un test de diagnostic de la tuberculose portatif, simple d’utilisation et fiable (pour en savoir plus sur le diagnostic portatif de la tuberculose, lire page 21 Biologiste infos n°113). « En rejoignant l’Incubateur Virtuel du Groupe Cerba HealthCare, leader européen du diagnostic et déjà largement implanté en Afrique, Epilab va ainsi pouvoir accélérer la mise au point de son test et  son utilisation à large échelle. La collaboration avec Cerba HealthCare va nous permettre de  finaliser un produit au plus près des attentes et des besoins du terrain, afin de favoriser son  adoption par les professionnels de santé et optimiser son intégration dans les nouveaux parcours patients » projettent Clément Dubois et Maurice Lubetzki, co-fondateurs de la start-up.

N.B.S.