Détecter les anticorps anti-Sars-CoV-2 par hémagglutination

Covid-19

©MarkHatfield-istock

Une équipe scientifique internationale a mis au point un test de détection des anticorps anti-Sars-CoV-2 s’appuyant sur l’hémagglutination, présentant une sensibilité de 90% et une spécificité de 99%.

Ce test sérologique a été développé en collaboration entre Etienne Joly, chercheur Inserm à l’Institut de pharmacologie et biologie structurale (CNRS/université Toulouse III – Paul Sabatier), et Alain Townsend à l’université d’Oxford au Royaume-Uni. « Facile à réaliser et bon marché, il pourrait être utilisé dans le cadre de la recherche clinique et épidémiologique dans un premier temps » indique l’Inserm. Ce test repose sur l’agglomération, détectable à l’œil nu, de globules rouges en présence d’anticorps spécifiques dirigés contre le Sars-CoV-2. Il n’utilise qu’un seul réactif, dont l’approvisionnement se fait sous forme lyophilisée, composé d’une protéine recombinante associant un anticorps anti- glycophorine (molécule de surface des globules rouges) au peptide RBD de la protéine Spike du Sars-CoV-2. « Le sang peut être prélevé par une simple piqûre au bout du doigt comme le font les personnes diabétiques qui mesurent quotidiennement leur glycémie » témoigne Etienne Joly. Ce test a été évalué sur plus de 400 sérums de patients pris en charge dans différents hôpitaux au Royaume-Uni et présente une sensibilité de 90% et une spécificité de 99%. Ce travail est paru dans Nature Communications le 29 mars 2021.

NBS