Une seule dose pour ceux ayant déjà contracté le Covid-19

Vaccination

©Inside Creative House-istock

La HAS préconise l’injection d’une seule dose de vaccin dans un délai de 3 à 6 mois après l’infection, pour les personnes ayant déjà été infectées par le virus du SARS-CoV-2.

La HAS (Haute Autorité de Santé) actualise son avis sur la vaccination des personnes avec antécédent de Covid-19. Les personnes ayant eu une infection par le SARS-CoV-2 (confirmée par un test RT-PCR ou antigénique), doivent être considérées comme protégées pendant au moins 3 mois par l’immunité post-infectieuse, qu’elles aient ou non développé une forme symptomatique de la Covid-19. Ces personnes conservent une mémoire immunitaire. En revanche, les données actuelles ne permettent pas de statuer sur la réponse immunitaire au-delà de 6 mois. En conséquence la HAS confirme l’attente des 3 mois minimum, recommande de n’utiliser qu’une seule dose de vaccin (sauf immunodépression avérée) et de se rapprocher des 6 mois pour la vaccination. Par ailleurs, les personnes qui ont reçu une première dose de vaccin et qui présentent une infection par le SARS-CoV-2 avec PCR positive dans les jours qui suivent recevoir la seconde dose dans un délai de 3 à 6 mois après l’infection.

NBS