Dépistages de masse avec les tests antigéniques

Covid-19

iStock
L’arrêté du 15 septembre autorise tous les professionnels de santé à utiliser les tests antigéniques pour les dépistages de masse et les kinés à procéder à des prélèvements nasopharyngés.
Publié au Journal officiel du 16 septembre, un arrêté prend diverses mesures concernant la lutte contre la Covid-19.
En premier lieu il autorise l’utilisation des tests antigéniques dans les opérations de dépistages de masse afin « notamment de décharger les laboratoires de biologie médicale de certaines patientèles et d’améliorer les délais de transmission des résultats des tests RT PCR » indique le texte. Tous les professionnels de santé, y compris les biologistes médicaux, sont autorisés à en faire usage. Cette nouvelle famille de tests devrait permettre d’abaisser la pression du dépistage. Ces tests antigéniques ne sont pas destinés aux patients symptomatiques ni aux les cas contacts. Les résultats positifs à ces tests doivent être contrôlés par un test PCR en laboratoire. Ces dépistages de masse seront pilotés par les Agences régionales de santé (ARS).
Rappelons que des évaluations en conditions réelles de deux tests antigéniques sont en cours, au sein de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris, depuis début septembre, ainsi qu'à Lyon.
Aucune décision de prise en charge par la Sécurité sociale n’est publiée pour le moment.
L’arrêté autorise également les kinésithérapeutes à pratiquer des prélèvements nasopharyngés, « lorsque les laboratoires de biologie médicale ne disposent pas du nombre de personnels nécessaire et après avoir suivi une formation spécifique à la réalisation de l'examen ». Les kinésithérapeutes devront cependant remplir une condition : avoir suivi une formation spécifique à la réalisation de l'examen conforme aux recommandations de la Société française de microbiologie et dispensée par un médecin ou un biologiste médical.
Les kinésithérapeutes devront cependant avoir suivi une formation spécifique à la réalisation de l'examen conforme aux recommandations de la Société française de microbiologie et dispensée par un médecin ou un biologiste médical.

JS