Témoignez sur la plateforme Covigie

Epidémie à Coronavirus

Le site internet Covigie recueille les remontées de terrain des professionnels de santé de ville concernant la prise en charge du Covid-19. Et lance une nouvelle enquête.

Les professionnels de santé de premier recours sont mobilisés depuis plusieurs mois dans la lutte contre la pandémie Covid-19.  Les indicateurs récents semblent montrer un ralentissement de la propagation du virus. Quelle est votre perception de la période actuelle ? Quelles sont les mesures qui vous semblent nécessaires et applicables dans un monde post-Covid ? Prenez 3 minutes pour donner votre avis sur la plateforme web Covigie en participant à l’enquête : https://covigie.org/enquete/participation/partager

Le Covid-19 n’a pas épargné les patients et les soignants en ville. Mais les autorités sanitaires n’ont pas toujours de remontées du terrain au jour le jour. Pour y remédier des organisations de soignants de premier recours, médecins généralistes, pharmaciens...par l’intermédiaire de Sociétés savantes (SFMG, SFSPO, CMG), des épidémiologistes (Open Rome) et un cabinet conseil en sante (Opusline) recueillent les contributions individuelles et collectives issues de professionnels de santé et coordonnateurs d'équipes de soins. Tous les professionnels de santé peuvent témoigner et partager leur expérience sur le site covigie.org. Lancée mi-avril, cette plateforme a déjà recueilli plus de 250 témoignages. Vous pouvez également y consulter résumés et bilan de ces remontées de terrain pour découvrir les difficultés rencontrées, les questions que se posent les professionnels de santé de ville, les solutions et améliorations proposées...
Ces informations sont compilées puis transmises aux pouvoirs publics pour faciliter les prises de décision. « Notre objectif est de signaler les problèmes et de partager les solutions, autour de la prise en charge du Covid-19 actuellement., explique Anne Mosnier, médecin généraliste et épidémiologiste, Open Rome. Mais ensuite ce lieu d’échanges se penchera plus globalement sur l’organisation et la qualité des soins ».

J. S.