Nomination du comité de sélection des LBM de référence

Profession

©gan chaonan-istock

Les membres du comité de sélection des laboratoires de biologie médicale de référence (LBMR) ont été nommés dans un arrêté du 1er octobre 2019. Bernard Gouget en est nommé président.

Le comité de sélection des LBMR a pour mission de proposer au ministre chargé de la santé un projet de liste de laboratoires de biologie médicale candidats retenus pour être LBMR, à la suite de l’appel à candidature. Il se compose de 80 biologistes médicaux et cliniciens nommés pour cinq ans, en fonction de « leurs titres et travaux dans les domaines de la biologie médicale ou des pathologies concernées ». Bernard Gouget, récemment ré-réélu à la présidence du comité de section humaine du Cofrac pour 3 ans, a été nommé à la présidence du comité de sélection des LBMR. Pour qu’un LBM devienne un LBMR, il doit avoir une compétence de haut niveau reconnue, soit sur un type particulier d’examen, soit sur une pathologie, selon la procédure définie dans le décret n° 2016-1989 du 30 décembre 2016, complété par l’arrêté du 23 décembre 2016. Pour candidater, un laboratoire doit nécessairement être accrédité ou en voie d’accréditation pour l’examen qu’il souhaite présenter pour devenir LBMR. Dans ce dernier cas, l’accréditation doit être effective avant la date de parution de l’arrêté de nomination des laboratoires de biologie médicale de référence. Les examens présentés doivent répondre aux missions de santé publique suivante : expertise de haut niveau; recueil des données reçue dans un but de surveillance épidémiologique, de recherche et d'évolution des connaissances pour la prise en charge des patients; alerte des autorités sanitaires en cas d'émergence de signes évocateurs de problèmes majeurs de santé publique; information, recommandation ou formation; et enfin une mission d'animation de réseaux avec d'autres laboratoires de biologie médicale travaillant dans les domaines pour lesquels la qualification de laboratoire de biologie médicale de référence est demandée. « Une répartition territoriale adéquate, un travail en réseau et l’identification d’équipes d’excellence sont les clés de ce projet, véritable moteur pour la qualité et l’accréditation » partage Bernard Gouget, président du comité de sélection des LBMR.

NBS

Publicités