Accélérer le virage numérique

Ma Santé 2022

©ipopba-istock

Le ministère des solidarités et de la santé a présenté sa feuille de route gouvernementale pour « accélérer le virage numérique » dans le cadre de la stratégie « Ma santé 2022 ».

Les 5 grandes orientations de la feuille de route sont les suivantes :
· Renforcer la gouvernance du numérique en santé avec la création d’une délégation ministérielle du numérique en santé (DNS), la suppression de la délégation à la stratégie des systèmes d’information (DSSIS), et la transformation de l'Agence des systèmes d'information de santé partagés (Asip santé) en Agence du numérique en santé (ANS).
· Intensifier la sécurité et l'interopérabilité des systèmes d'information (SI) en santé notamment en généralisant l'identification numérique des acteurs du système de santé et en favorisant le déploiement de l’INS (Identification national de santé) pour les patients.
· Accélérer le déploiement des services numériques socles :Déployer le dossier médical partagé (DMP), accompagner l'utilisation des messageries sécurisées de santé (MSSanté), développer l'e-prescription, installer le Health Data Hub...
· Déployer au niveau national des plateformes numériques de santé comme l’espace numérique de santé (ENS) prévu dans le projet de loi de santé et attendu pour janvier 2022 dans sa version définitive.
· Soutenir l'innovation et favoriser l'engagement des acteurs en accompagnant le déploiement de la télémédecine et du télésoin.

Le financement reste à préciser et le calendrier très chargé sur la période 2019-2022. Mais comme le souligne le secrétaire d'Etat chargé du numérique, Cédric O Face aux GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) dans l'univers de la santé, « si nous ne nous emparons pas du numérique en santé d’autres le feront ».

Retrouvez le dossier d’information ici

NBS avec l'APM