Prise en charge des infections cutanées bactériennes courantes

Recommandations de la HAS

©Tharakorn-istock

La Haute Autorité de Santé (HAS), la Société Française de Dermatologie (SFD) et la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF) publient en partenariat des recommandations pour améliorer la prise en charge des patients souffrant d’infections bactériennes courantes.

L’objectif de ces recommandations, mises en ligne début avril 2019, est de réduire les prescriptions antibiotiques inutiles ou inappropriées tout en œuvrant à une prise en charge homogènes des patients ambulatoires en France métropolitaine. Ces recommandations s’adressent en particulier aux professionnels de premier recours et traitent des principales infections cutanées bactériennes observées en médecine de ville, en précisant les traitements antibiotiques adaptés pour chacune de ces infections : les dermohypodermites bactériennes non nécrosantes (DHBNN) et nécrosantes (DHBN), la fasciite nécrosante (FN), les infections bactériennes de plaie chronique, le furoncle, l’anthrax, la furonculose, les abcès cutanées et l’impétigo.

Les messages clés

- La durée totale de l'antibiothérapie en ambulatoire doit être courte (au maximum 7 jours).
- Pour chaque type d'infection cutanée bactérienne, la place des prélèvements bactériologique est précisée.
- La prise en charge des dermohypodermites bactériennes (DHB) est déclinée en séparant la forme commune non nécrosante de l'adulte d'origine streptococcique (anciennement : érysipèle), de formes particulières par leur contexte (morsure, etc.) ou le terrain (enfant), ainsi que des formes graves, nécrosantes, dont la prise en charge est urgente et hospitalière.
 

Documents

Fiche de synthèse
Recommandations
Argumentaire

NBS