La CAVP crée un fonds pour les jeunes pharmaciens

Installation

La Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP) lance un fonds dédié à la profession - InterPharmaciens - pour contribuer au financement de l’installation des jeunes pharmaciens, officinaux et biologistes.

Dans un premier temps, elle allouera 20 millions sur ce fonds, les ressources mobilisées provenant des capacités d’investissement à long terme de son régime par capitalisation et faisant appel aussi à l’utilisation de son réseau d’institutions partenaires.
Elément de solidarité intergénérationnelle, ce fonds est confié à la société Esfin-Gestion, filiale du Crédit coopératif, qui en aura la gestion en toute indépendance. Elle sera chargée d’étudier les demandes de financement des pharmaciens primo-accédants (exclusivement). Le crédit octroyé viendra compléter l’apport personnel sous la forme d’un financement subordonné à la dette « senior » de la banque.
Le prêt aura une maturité comprise entre 10 et 14 ans. Le taux d’intérêt sera celui appliqué aux obligations, de l’ordre de 2%. Le montant maximal emprunté est fixé à 500 000 € par dossier. Aucun frais ne sera facturé aux emprunteurs et aucune garantie ne leur sera demandée. Afin de prendre en compte toutes les modalités d’acquisition, InterPharmaciens financera également les sociétés ayant le statut de personne morale créées par le jeune pour s’installer (SELAS, SELARL ou SPF-PL).
En mettant à disposition ce fonds d’aide à l’installation, la CAVP souhaite contribuer à faciliter la transmission intergénérationnelle et à maintenir le maillage territorial.

Jacques Nadel