L’accréditation à mi-parcours

Cofrac

Aujourd’hui en France près de la moitié des laboratoires sont accrédités. C’est le chiffre annoncé par Benoît Carpentier, responsable d’accréditation au Cofrac (Comité français d’accréditation) lors du premier forum accréditation et santé humaine organisé par le Cofrac le 6 novembre 2018.

Depuis 2016, le nombre de laboratoires accrédités à presque doublé depuis 2016. Sur 819 accréditations effectives, les deux tiers sont des laboratoires privés (524 laboratoires) et un tiers sont des laboratoires hospitaliers (295 laboratoires). « Suite à la réforme de la biologie médicale, le nombre d’entités juridiques à fortement diminué mais le nombre de sites est resté stable » observe Benoît Carpentier. « Depuis 2013, plus de 500 transfert d’accréditations ont été réalisés par le Cofrac » déclare Pascale Liger-Garnier, responsable d’unité d’accréditation Cofrac.

La loi du 30 mai 2013 prévoit une accréditation de 100% des laboratoires de biologie médicale au 1er novembre 2020. « Cet objectif semble difficile à atteindre, les évaluateurs n’étant pas assez nombreux, et certaines exigences de l’accréditation étant très lourdes » constatent les Docteurs Thierry Avellan, LBM HIA Laveran et Marie-Hélène Tournoys, LBM CH Béthune.

A l’avenir, optimiser et simplifier le processus d’accréditation avec notamment la dématérialisation des échanges, l’assouplissement des procédures d’évaluation, et le recrutement de biologistes médicaux évaluateurs fait partie des orientations du Cofrac détaillées par Hélène Mehay, directrice de la section santé humaine.

NB