Comment l'INS va s'imposer dans le quotidien des biologistes

Numérique

metamorworks-istock

L'obligation d'utiliser l'Identité nationale de santé (INS) pour référencer les données de santé est entrée en vigueur le 1er janvier. Pour les biologistes médicaux, ce nouvel outil d'identitovigilance aura un impact, tant sur la partie pré-analytique que sur le partage des résultats.

Pour lire l'intégralité de cet article issu de Biologiste Infos n°112, abonnez-vous ici ou connectez-vous à votre espace.

Morgan Bourven