Le GSD NovaType II SARS-CoV-2 reçoit l’autorisation de l’ANSM

© Eurofins Biomnis

Eurofins Biomnis, a reçu le 12 avril dernier l’autorisation de l’ANSM, à titre dérogatoire et temporaire, d’utiliser la solution de criblage GSD NovaType II SARS-CoV-2.

Le nouveau kit RT-PCR développé par la société Novatec Immundiagnostica GmbH a reçu le 12 avril dernier l’autorisation de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), à titre dérogatoire et temporaire. Il permet au laboratoire de proposer l’identification des mutations associées aux variants d’intérêt (britannique, sud-africain et brésilien) du SARS-CoV-2 définis par les autorités de santé : les N501Y et E484K communes aux 4 variants préoccupants (VOC)[1] et la mutation K417N (propre au variant B.1.351 identifié pour la première fois en Afrique du Sud en août 2020). Tous les échantillons suspects sont alors adressés à l’une des 4 plateformes nationales de séquençage pour confirmation selon les critères définis par le ministère.

RBI