Les syndicats rencontrent le gouvernement : bilan mitigé

Réforme de la biologie médicale

Biologiste infos
alt

PARIS, 25 avril 2013 – L’heure est au bilan rue de Fleuris à Paris : le Syndicat des biologistes, le Syndicat des laboratoires de biologie clinique et le Syndicat national des médecins biologistes se sont réunis pour faire le point suite à leur rendez-vous au cabinet de la Ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine, hier soir.

Dominique Caillat, président du Syndicat des laboratoires de biologie médicale est satisfait de cette rencontre qu’il considère comme une « première étape vers une prise en compte des revendications des biologistes ».

Des revendications que l’on peut résumer ainsi : - une meilleure transparence au niveau des chiffres de la part de la Caisse primaire de l’assurance maladie (CPAM) ; - un accort tripartite entre les biologistes, la CPAM et le gouvernement ; - un arrêt de la baisse des remboursements qui met en péril les laboratoires : « jusqu’à maintenant, la croissance a pu pallier le déficit, explique François Blanchecotte, président du Syndicat des biologistes, mais en 2012, la croissance n’était que de 2 %, contre une baisse des remboursements de 4 %, et donc un résultat négatif inacceptable ! » ; - un accord valable sur au moins 3 ans, « pour que nous puissions avoir un minimum de visibilité, explique Claude Cohen, président du Syndicat national des médecins biologistes, car pour l’heure les baisses augmentent tous les ans et il nous est impossible de nous projeter ! »

Un aspect économique sur lequel les syndicats ont « particulièrement insisté » selon Dominique Caillat, pour qui les laboratoires de biologie médicale sont les « bons élèves » de la coupe budgétaire imposée par la CPAM. « Après 7 ans de baisse des remboursements, nous n’avons pour l’heure pas fait de licenciements, mais cela ne pourra pas continuer éternellement. » Il évoque notamment le Crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) en vigueur depuis le 1er janvier 2013, censé compenser cette baisse mais pour lequel près de 15 % des laboratoires ne sont pas éligibles.

En prévision du rendez-vous, les syndicats avaient écrit à Denis Morin, Directeur de Cabinet de la Ministre des Affaires sociales et de la Santé. Dès le lendemain, la Ministre les assurait de sa compréhension de la situation, sans promesse toutefois.

Le rendez-vous d’hier s’est soldé des mêmes conclusions. Une prise en compte des problématiques avancées par les syndicats et de la situation délicate des laboratoires de biologie médicale, « particulièrement des petites structures de proximité », a insisté Dominique Caillat, mais « pas de promesse, donc rien n’est encore fait », a conclu Claude Cohen.

Affaire à suivre, et assez rapidement car comme le précise François Blanchecotte, les budgets seront décidés avant l’été, il faudra donc que les négociations se fassent rapidement. « Si nous sommes entendus, nous poursuivrons nos efforts », a conclu Dominique Caillat.

Elodie Barakat

Crédit photo : © Joachim Wendler - Fotolia.com