Le nouveau test Sherpades pour le sérodiagnostic des maladies virales émergentes

Maladies virales

Biologiste infos
alt

PARIS, 19 avril 2013 – Des chercheurs de l’Institut Pasteur ont développé un test sérologique multiparamétrique pour la surveillance et le diagnostic des arboviroses, maladies infectieuses causées par des virus transmis par les arthropodes (arbovirus). Cette nouvelle méthode permet la détection simultanée d’anticorps dirigés contre un large éventail de pathogènes infectieux, fournissant ainsi un nouvel outil pour le diagnostic des maladies émergentes via l’analyse des fluides biologiques.

Ces résultats ont été présentés à l’occasion des XVes Journées francophones de virologie, qui se sont déroulées les 18 et 19 avril 2013 à l’Institut Pasteur.

Ce nouveau test, désigné "Sherpades", a été développé pour la production massive d’antigènes recombinants d’arbovirus d’intérêt médical. Un système d’expression en cellules de drosophiles a permis de produire des antigènes viraux fusionnés à la protéine SHERPADES. Des microsphères magnétiques colorées ont été par la suite conjuguées aux antigènes recombinants puis combinées sous forme d’immunoessai multiplex pour la détection d’anticorps sériques.

Le système Sherpades a permis d’obtenir plusieurs centaines de milligrammes d’antigènes viraux purifiés thermiquement très stables. Selon les chercheurs, le couplage microsphère/antigènes s’est révélé très efficace dans la capture d’anticorps spécifiques et stable à long terme (stabilité supérieure à 6 mois à 4°C). Les auteurs ont également vanté la réduction du volume d’échantillons nécessaire pour ce test dont la sensibilité et la spécificité seraient plus grandes par rapport aux Elisa classiques.

Source : Vanhomwegen J et al. SHERPAxMAP : un immunoessai multiplex innovant pour la surveillance et le sérodiagnostic  rapide des maladies virales émergentes. Virologie (Vol. 17). 2013.

Camille Aulas

Crédit photo : ©Olibac - Wikimedia