Tests de génétique moléculaire et thérapies ciblées : l’INCa fait le point

Cancers

Biologiste infos
alt
L’INCa vient de publier un rapport sur « les tests de génétique moléculaire pour l’accès aux thérapies ciblées en France en 2011 », accessible sur son site Internet www.e-cancer.fr. Destiné aux professionnels de santé, cet ouvrage rappelle que « la majorité des nouvelles molécules à activité antitumorale cible un évènement moléculaire déterminant dans le développement tumoral et présent chez des sous-groupes spécifiques de patients. De ce fait, la caractérisation moléculaire de la tumeur devient un critère de choix indispensable de la stratégie thérapeutique. » Le document rappelle les missions des 28 plateformes de génétique moléculaire soutenues par l’INCa et la DGOS et rapporte des données sur les tests réalisés en 2010 pour accéder à des thérapies ciblées. « En 2010, neuf biomarqueurs conditionnaient l’emploi de huit molécules mises sur le marché dans sept localisations tumorales dont le cancer du poumon, le cancer colorectal et le cancer du sein», peut-on ainsi lire. On apprend également que 75 000 examens déterminants l’accès à une thérapie ciblée ont été réalisés en 2010 pour 61 000 patients dont : 23 800 quantifications de BCR-ABL pour 11 000 patients atteints de LMC ; 16 600 examens pour la recherche de mutations de KRAS dans le cancer colorectal ; et 16 800 examens pour la recherche de mutations d’EGFR dans le cancer du poumon. L’INCa souligne également que, afin d’anticiper l’arrivée des nouvelles thérapies ciblées en cours de développement clinique et de les rendre disponibles le plus rapidement possible, un programme de détection prospective des biomarqueurs émergents dans le cancer du poumon, le cancer colorectal et le mélanome a été mis en place.