Identifier les freins au diagnostic de l’hépatite delta

Prévention et dépistage

©Md Ariful Islam-istock

La SFM (Société française de microbiologie) lance un questionnaire pour identifier les barrières au dépistage du virus de l’hépatite delta.

« Si l'on devait résumer simplement l'hépatite D ? Il faut la dépister »,affirme le Dr Loustaud-Ratti hépatologue au service d'hépato-gastro-entérologie au CHU de Limoges lors de la Ricai 2021 lors de sa présentation sur les infections materno-fœtales pendant la grossesse. Environ 5 % des porteurs Ag HBs positifs sont VHD positifs, soit environ 12 millions de personnes dans le monde.« C'est une maladie extrêmementgrave, plus que l'hépatite B, car les jeunes femmes peuvent se présenter avec des cirrhoses. Il y a un risque d'augmentation de césariennes, d'accouchement prématuré, de petits poids de naissance... », précise-t-elle.
Afin d’identifier les barrières au dépistage de l’hépatite delta, la SFM et sa section virologie (Pr S. Alain et Pr Andréoletti) diffusent un questionnaire Flash à l’attention des biologistes. « Vos réponses nous permettront d'établir un état des lieux du dépistage de cette infection virale du point de vue du biologiste. Les résultats de cette enquête très courte ont vocation à être diffusés dans les congrès de Microbiologie, d’Infectiologie et d’Hépatologie et tous les répondeurs seront cités comme contributeurs » précisent les organisateurs.

N.B-S.