Accréditation : la liste des examens représentatifs à rendre pour le 31 juillet

Accréditation

©BrianAJackson-istock

La DGS a communiqué le 6 juillet dernier la procédure pour la vérification de la liste des examens représentatifs par ligne de portée aux conditions de l’arrêté du 8 mars 2021. Pour ce faire, les biologistes doivent transmettre la liste du nombre et des critères de choix des examens représentatifs des lignes de portée des sous domaines aux ARS et à la DGS pour le 31 juillet.

Dans l’objectif d’atteindre le 100% d’accréditation pour le premier novembre, les LBM doivent avoir déposé une demande d’accréditation sur les lignes de portées restant à accréditer avant cette date. En effet, selon l’arrêté du 8 mars 2021, l’accréditation ne porte plus sur 100% des examens mais sur un ou plusieurs examens représentatifs des lignes de portée. La DGS (direction générale de santé) a communiqué le 6 juillet dernier la procédure de validation la conformité de la liste des examens représentatifs par ligne de portée choisis par les LBM, sachant qu’il s’agit d’une exigence réglementaire et non normative. Cette validation incombe aux ARS (Agences Régionales de Santé), qui bénéficient, pour ce faire, de l’expertise technique de la CNBM (Commission Nationale de Biologie Médicale). Afin que cette dernière puisse expertiser les dossiers à temps pour l’échéance du premier novembre, il est demandé aux biologistes médicaux de transmettre les documents demandés (tableau excel de la liste du nombre et des critères de choix des examens représentatifs des lignes de portée des sous domaines) aux ARS et à la DGA pour le 31 juillet 2021.
« De nombreux biologistes hospitaliers pensent que cette date est indécente » indique le SNBH (Syndicat national des biologistes des hôpitaux). En effet, « de nombreux biologistes hospitaliers n’ont pas de qualiticiens et la période est compliquée » ajoute Carole Poupon, présidente du SNBH. Mais, même si le syndicat confirme dans un communiqué « que la période est mal choisie tant pour les biologistes que pour les ARS confrontés au risque « delta » », il conseille néanmoins de respecter cette date : « Les LBM qui tarderaient à compléter et renvoyer les documents demandés le feraient à leur risque et péril car le circuit de validation et de dépôt au Cofrac entre le 31 juillet et le 31 octobre est complexe et sera long ».

Procédure d’accréditation des laboratoires de biologie médicale - DGS, 6 juillet 2021.

NBS