Les biologistes médicaux associés à la vaccination

Covid-19

©Inside Creative House-istock

La vaccination est à présent ouverte aux laboratoires de biologie médicale, selon l’arrêté paru le 7 juillet au Journal Officiel.

« La vaccination peut être assurée dans les laboratoires de biologie médicale par les professionnels de santé habilités à la réalisation de la vaccination contre la covid-19 » acte l’arrêté du 7 juillet 2021 modifiant l'arrêté du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire. La facturation est fixée à 29 B « pour la prestation d'injection du vaccin contre le SARS-CoV-2 par un professionnel de santé habilité avec le code acte 9009 », précise l’arrêté. En revanche,« aucune facturation d'un forfait pré-analytique n'est possible ».

Vacciner pour éviter la quatrième vague

« De par leur maillage territorial en ville et à l’hôpital, la présence de nombreux personnels habilités à vacciner, une logistique et une démarche qualité optimale, les laboratoires de biologie vont enfin renforcer la stratégie vaccinale en France » se réjouit Lionel Barrand, président du syndicat Les Biologistes Médicaux. « Notre objectif est de sensibiliser la population à la vaccination afin de dépasser le plafond de verre, notamment grâce à la multiplication des créneaux disponibles et la proximité » ajoute-t-il. « L’arrivée des laboratoires de biologie médicale dans le dispositif de vaccination anti-Covid est particulièrement pertinent pour les personnes ayant un test positif de plus de trois mois » affirme quant à lui François Blanchecotte, président du Syndicat des Biologistes. « L’idée est que les biologistes médicaux proposent à ces personnes présentes dans les bases de données de leur laboratoire, de se faire vacciner, afin de dépasser les 50 millions de français vacciner en septembre et ainsi éviter la quatrième vague » précise-t-il.

NBS