Tests Covid-19 : le point des Académies

Covid-19

Libre de droit-istock

Un groupe de travail inter-académie publie un rapport sur le rôle des tests biologiques dans le suivi épidémique intitulé : "Tests de maladies infectieuses et pandémies - Leçons de la Covid 19".

Analyser les conditions de mise en œuvre des tests biologiques pendant la Covid-19 et anticiper les épidémies à venir : c’est l’objectif que s’est fixé le groupe de travail inter-académies (Académie d'Agriculture de France, Académie nationale de médecine, Académie nationale de Pharmacie, Académie des Sciences, Académie des Technologies et Académie Vétérinaire de France) mis en place début 2020 sous l’égide de l’Académie des Technologies. Son rapport, publié mi-juin, décrit successivement : les tests utilisés ; les parties prenantes de la chaîne ; le déroulé de l’épidémie et la place des tests dans son suivi ; la situation actuelle de l’industrie nationale du test et ses conditions de développement au niveau international. Le groupe de travail pose notamment le constat « d’un écosystème d’innovation censé s’appuyer sur la recherche académique mais qui pèche par l’insuffisante relation entre public et privé » et « d’un besoin de tests de maladies infectieuses qui va augmenter et de solutions technologiques qui vont fortement évoluer ».

Être mieux préparés pour les futures pandémies

Les deux derniers chapitres synthétisent les recommandations du groupe de travail et mettent en avant le besoin de mise en place d’un « plan pandémie, rénové, anticipé et opérationnel ». Ce plan doit préparer à la prochaine pandémie en s’assurant que les outils nécessaires au suivi et au contrôle de l’épidémie sont opérationnels et prêts à être mis en route. « Nous ne traitons ici que de la partie du plan pandémie concernant l’utilisation des tests » précise le groupe de travail. Ce dernier recommande dans le même temps de renforcer l’innovation dans le domaine du test, « en l’orientant de manière à être plus génératrice de valeur médicale et économique ». Enfin, les Académies considèrent que, pour que la mise en œuvre d’un plan pandémie soit efficace, « un effort important doit être consacré à l’éducation, à la formation et à la communication vers les différentes cibles : scolaires, étudiants, personnels de santé, entrepreneurs et grand public ». Ce rapport s’adresse aux responsables politiques, aux administrations concernées, aux enseignants comme base de cours, et à tous ceux qui ont cherché « à comprendre les raisons des errements initiaux dans le combat contre le virus et à être mieux préparés pour des épidémies ou pandémies futures ».

"Tests de maladies infectieuses et pandémies - Leçons de la Covid 19"

NBS