Passeport sanitaire : nouvelle fonctionnalité de TousAntiCovid

Covid-19

A gauche : François Blanchecotte, président du SDB. A droite : Achille Lerpinière, chef de division des systèmes d’informations de la Direction générale de la santé (DGS), émission Bio-M, 20/04/2021.


Achille Lerpinière, chef de division des systèmes d’informations de la Direction générale de la santé, présente la France comme en avance, au plan numérique, sur la mise en place d’un passeport sanitaire covid. Il en explique les modalités.

Dans le cadre de l’émission BIO-M, diffusée par le Syndicat des biologistes (SDB) le 20 avril 2021, François Blanchecotte, président du SDB, a interviewé Achille Lerpinière, chef de division des systèmes d’informations de la Direction générale de la santé (DGS) au sujet du « passeport sanitaire », qui pourrait bientôt conditionner les voyages en avion, nos retours dans les bars et restaurants et la reprise d’un grand nombre d’activités.
L’Europe souhaite en effet mettre en place d’ici la mi-juin un Digital green certificate, qui permettrait à une personne de prouver qu’elle a été vaccinée, qu’elle a eu un test négatif, ou qu’elle s’est remise du covid-19. Achille Lerpinière explique donc qu’en France, depuis le lundi 19 avril, les résultats de RT-PCR peuvent être stockés dans l’application TousAntiCovid (TAC), grâce à une nouvelle fonctionnalité du portail SIDEP, Système d'information de dépistage populationnel, qui centralise tous les tests covid réalisés en laboratoires de ville ou hospitalier. À partir du 29 avril, ce sera au tour du statut vaccinal, grâce aux données de la Cnam, d’être implémenté progressivement jusqu’à la mi-mai (date annoncée par le président de la République pour la réouverture des terrasses) dans ce « TAC Wallet ». Achille Lerpinière précise que des versions papier et pdf seront disponibles pour éviter toute exclusion numérique mais qu’aucune falsification ne sera possible car, d’une part, la clé privée du code DataMatrix du résultat de laboratoire n’est connue que de ce tiers assermenté et, d’autre part, ce DataMatrix contient des données personnelles des individus qui pourront être comparées aux pièces d’identité et certificats qu’il ou elle présentera.

V.D.