Les Trod Covid sont autorisés en officine

Epidémie à Coronavirus

Shivendu Jauhari-iStock

Un arrêté paru le samedi 11 juillet autorise les pharmaciens d’officine et les médecins à pratiquer des Trod (tests rapides d’orientation diagnostique) Covid « à titre exceptionnel et dans l’intérêt de la protection de la santé », et pour une durée limitée.

Jusqu’au 30 octobre, les pharmaciens sont autorisés à pratiquer des Trods Covid destinés à détecter la présence d'anticorps dirigés contre le SARS-CoV-2 sur sang capillaire. Après deux mois d’attente, et malgré l’opposition des biologistes médicaux, le texte permettant la réalisation des Trods en ville est publié.
L’arrêté du 10 juillet 202 est paru au Journal officiel le samedi 11 juillet.
Son l’article 26 autorise les officinaux à réaliser des Trods sérologiques dans le respect des recommandations de la Haute autorité de santé.
Ces tests ne font pas l’objet d’une prise en charge par l’Assurance maladie. Ils peuvent également être pratiqués par les médecins et autres professionnels placés sous leur responsabilité.
Les tests sérologiques autorisés disposent d’un marquage CE. Leur liste est disponible sur le site du Ministère de la Santé. Selon l’avis de la HAS du 18 mai 2020, la vente des autotests Covid-19 est interdite.

J. S.