Les internes en grève

Profession

©Beboy_ltd-istock

Les internes en pharmacie et biologie médicale rejoignent le mouvement de grève du 10 décembre 2019 lancé par l’Isni.

Dans le cadre de la mobilisation des professionnels de l’hôpital public, l’InterSyndicale Nationale des Internes (Isni) a lancé un appel à la grève illimitée à partir du 10 décembre, et prévoit de rejoindre la nouvelle mobilisation du personnel hospitalier prévue mardi 17 décembre.  « Concernés au même titre que les internes en médecine par la dégradation de la formation », la Fédération Nationale des Syndicats d'internes en Pharmacie et en Biologie Médicale (FNSIP-BM) se joint aux journées de mobilisation du 10 et du 17 décembre avec plusieurs revendications qui « s’inscrivent dans le cadre plus général de la refonte de l’hôpital public et des annonces gouvernementales du 20 Novembre dernier » précise les représentants du syndicat. Ces mesures, détaillée dans le préavis de grève adressé aux  à la directrice générale de l’offre de soin et aux ministres des Solidarités et de la Santé et  de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, sont les suivantes : Une rémunération alignée sur le SMIC horaire ; Une revalorisation des indemnités de garde et astreintes ; L'exonération fiscale des indemnités de gardes et astreintes ; Un respect strict et universel du temps de travail ; Un financement pour la recherche à la hauteur des ambitions du Gouvernement (revalorisation des carrières hospitalo-universitaires etl’investissement de fonds publics). Le syndicat rappelle l’attachement des internes « à l’hôpital public et à la formation qu’ils y trouvent » et appelle à « trouver des solutions pérennes et consensuelles » à l’issu de cette mobilisation.

NBS