Dépistage du diabète dans les laboratoires de biologie médicale

Semaine nationale de prévention du diabète

Pour la 8e édition de la Semaine nationale de prévention du diabète, la Fédération française des diabétiques s’appuie sur les pharmaciens d’officine et les biologistes médicaux. Elle se déroule du 7 au 14 juin 2019 dans toute la France.

La Fédération Française des Diabétiques (FFD), convaincue que les pharmaciens d’officine et les biologistes médicaux ont un rôle central dans la prévention du diabète de type 2, a conclu un partenariat afin que ces acteurs de proximité soient au cœur du dispositif. Du 7 au 14 juin 2019, les patients pourront se rendre dans leur officine ou leur laboratoire de biologie médicale pour échanger sur le diabète et ses risques et réaliser un « Test de risque » en 8 questions et 30 secondes (Findrisc : Finnish Diabetes Risk Score), disponible sur le site www.contrelediabete.fr.
Les données seront compilées par la FFD. « Leur analyse permettra, en particulier dans les trois départements ciblés par le programme de prévention expérimental « Dites non au diabète » de l’Assurance maladie (Bas-Rhin, Seine-Saint-Denis et La Réunion), de mener en 2020 des actions fortes de prévention en santé », explique son président Gérard Raymond.
Pour les personnes à risque de diabète repérées grâce aux résultats du questionnaire (score ≥ 12), une mesure de la glycémie capillaire est proposée. Les biologistes médicaux peuvent leur proposer une glycémie veineuse (à la charge de la personne dépistée). Elles seront orientées vers une consultation médicale en cas d’hyperglycémie.
« Cette opération a pour objectif de faciliter le repérage des personnes à risque, en particulier les personnes socialement défavorisées qui ne vont pas voir de médecin », souligne Alain Delgutte, président du conseil central A de l’Ordre national des pharmaciens.
« Les biologistes doivent s’impliquer plus dans le dépistage et la prévention du diabète. C’est l’occasion lors de cette semaine de dépistage et de prévention. S’ils identifient un risque ils peuvent modifier une prescription d’analyses et réaliser une glycémie ou la mesure de l’hémoglobine glyquée (HbA1c). Cette dernière est un outil de dépistage du diabète partout dans le monde sauf en France ! » observe Bernard Poggi, président du conseil central G.
Sur le terrain, des actions sont mises en place par la centaine d’associations locales et délégations partout en France : dans les lieux publics (avec des stands sur les marchés, foires, salons, établissements de santé). Le site internet recense toutes les actions et les animations.
La campagne de l’édition 2019 a pour thématique l’équilibre, illustré sur l’affiche et les outils de communication (disponibles auprès du Cespharm). Alimentation équilibrée et activité physique régulière constituent les deux piliers de la prévention.

J. S.

Publicités