Les données secondaires issues du séquençage haut débit du génome

Lors de l’utilisation du séquençage haut débit d’exome (WES) et de génome (WGS), il existe un risque d'être confronté à des données secondaires (DS), qui correspondent à des résultats génétiques sans rapport avec la question du bilan diagnostique d'un individu mais qui présentent un intérêt médical potentiel immédiat ou à distance.

Ce film pour faciliter la compréhension des patients et de leur famille, particulièrement importante du fait de la généralisation attendue de ces nouvelles technologies dans le cadre de la mise en place du Plan France Médecine Génomique 2025. Il a été financé par la Société Française de Médecine Prédictive (SFMPP), et co-produit par la Fédération Hospitalo-Universitaire TRANSLAD et la Filière de Santé maladies rares Anomalies du Développement et Déficience Intellectuelle de causes Rares (AnDDI-Rares), en collaboration avec Eduter à Dijon.