Le lama de Troie du ‘Lab Alz’ de France Alzheimer

le staphylocoque doré

Le cerveau est protégé par une membrane appelée barrière hémato-encéphalique. Cette barrière empêche beaucoup de composés, d’accéder au cerveau. Pourtant, pour détecter les plaques amyloïdes directement dans le cerveau, il faudrait que des marqueurs puissent les atteindre en traversant la barrière. En utilisant des anticorps de lamas qui ont la capacité de traverser la barrière hémato-encéphalique l’équipe du Dr. Lafaye a développé des molécules capables de pénétrer spontanément dans le cerveau et de se fixer sur les plaques amyloïdes pour les rendre détectables par IRM. La vidéo est issue d’un partenariat avec France Alzheimer