Du Covid à l'après-Covid, quel avenir pour la profession ?

Covid-19, bilan et perspectives

De gauche à droite : Bruno Lacarelle, président-conférence des chefs de pôle de Biologie-Pathologie des CHU ; François Blanchecotte, président du Syndicat des biologistes (SDB) et Alexandre Guenoun, fondateur & CEO de la start-up Kiro.

La crise a révélé l'importance du terrain et la forte adaptation de la profession. Mais les problèmes de fond demeurent bien présents. Bruno Lacarelle, François Blanchecotte et Alexandre Guenoun partagent leur vision de la biologie médicale privée et publique pour les années à venir.

"Le Covid a eu la vertu de remettre le biologiste médical au centre, constate Alexandre Guenoun, fondateur & CEO de la start-up Kiro. Les patients ont redécouvert la profession, la biologie médicale s'est enrichie de nouveaux outils, et les biologistes ont fait preuve d'une vraie capacité d'anticipation dans un contexte difficile de manque de visibilité. Le mot-clé ici, est ‘agilité' ».
Passé le premier effet de sidération, les laboratoires se sont réorganisés dès mars 2020 face à la forte demande de tests de dépistage Covid-19 et à l'afflux de patients dans les hôpitaux. « La mise en place de tests PCR en urgence nous a tous concernés, laboratoires publics comme privés. La particularité de l'hôpital est qu'il a fallu aussi monter en charge très rapidement sur d'autres tests, d'hématologie ou d'immunologie, nécessaires à la prise en charge des patients atteints du Sars-CoV-2. Et équiper les services de réanimation d'appareils de biologie délocalisée a été indispensable », témoigne le Pr Bruno Lacarelle, président-conférence des chefs de pôle de Biologie-Pathologie des CHU. Les laboratoires privés ont eux aussi été confrontés à la demande exponentielle de tests de dépistage, aux difficultés d'approvisionnement (matériels, réactifs), et à la nécessité de faire un retour sur les résultats. « Le système SI-DEP a permis à l'État et à Santé publique France d'avoir une vue en temps réel de l'évolution de la pandémie sur le territoire français », se réjouit François Blanchecotte, président du Syndicat des biologistes (SDB).

Retrouvez le PDF issu de Biologiste Infos n°112 ici

Pour lire l'intégralité du dossier 'Covid-19, bilan et perspectives' issu de Biologiste Infos n°112, abonnez-vous ici ou connectez-vous à votre espace.

Nadia Bastide-Sibille