Eurofins Biomnis lance une étude sur le test de dépistage prénatal non invasif de la trisomie 21

Publireportage

Biologiste infos
Crédit : bethany-and-kyle-flickr

Le laboratoire Eurofins Biomnis annonce le lancement d’une étude sur le dépistage prénatal non invasif de la trisomie 21 (DPNI), en partenariat avec Malakoff Médéric, acteur majeur de la protection sociale complémentaire.

Le DPNI est un test génétique innovant proposé aux femmes enceintes présentant un risque de trisomie (13, 18 et 21) chez le foetus. Il est réalisable à partir d’une simple prise de sang maternel et ce, dès la 10e semaine de grossesse. Rapide, fiable et sans danger, il permet de détecter les trisomies les plus fréquentes en limitant le nombre de prélèvements invasifs tels que l’amniocentèse et le risque de fausse couche associé.

Dans le cadre de cette étude lancée auprès de 250 femmes enceintes, Eurofins Biomnis apportera son expertise scientifique et clinique en réalisant son test DPNI Ninalia, examen précis et fiable dont le taux de détection est supérieur à 99 %.