Institutionnalisation du parcours de santé et création des groupements hospitaliers de territoires (étude Précepta)

Publireportage

Biologiste infos
Crédit : © Précepta

PRECEPTA, division du groupe Xerfi, et cabinet d’analyse indépendant, qui mène des études stratégiques, vient de publier une étude sur la grande réforme de la loi de santé, la création des GHT et les mutations stratégiques de l’hospitalisation de court séjour.

Définitivement adopté par le Parlement le 17 décembre 2015, le projet de loi de modernisation de notre système de santé, veut ancrer la logique de « parcours » dans la prise en charge des patients en lieu et place de pures logiques d’« épisode aigu ». La loi de santé vise ainsi l’efficience en permettant au patient de bénéficier de la bonne prise en charge et du bon accompagnement au bon moment, par les bons professionnels et les bonnes structures disposant des bonnes informations, le tout au meilleur coût. Pour ce faire, elle veut s’appuyer sur une culture de la prévention et de la promotion de la santé, une mobilisation des acteurs autour d’une « stratégie partagée » et de coopérations mais aussi d’une indispensable ouverture à l’innovation technologique et à l’E-santé.

Le GHT, principal outil de cette évolution majeure

Le GHT prend ainsi la place de la Communauté Hospitalière de Territoire (CHT) qui n’a pas rencontré le succès escompté. Mais la comparaison s’arrête là. Les GHT sont beaucoup plus engageants que les CHT puisque tous les établissements publics doivent y adhérer à un GHT et chaque groupement devra avoir finalisé un projet médical partagé avant le 1er juillet 2016. Ce projet médical partagé ouvrira notamment la porte à une réorganisation massive de l’offre publique de soins à l’échelle du territoire. Celle-ci devra être accessible (garantie d’accès aux soins), intégrée (parcours de soin) et rationalisée (maîtrise des coûts).

Les objectifs de la création des groupements hospitaliers de territoire

Définition d’une offre territoriale graduée efficiente Spécialiser les plateaux médico-techniques et mutualiser les ressources Fluidifier le parcours de soin des patients Garantir des points d’accès aux soins.

Les GHT placent la coopération au cœur de la stratégie des hôpitaux

La coopération permet d’optimiser l’offre de soins à l’échelle d’un territoire (constitution de pôles d’excellence), à partir du projet médical partagé, d’accroître l’attractivité des établissements du réseau (maillage territorial et capacité à accompagner le patient tout au long d’un parcours de soin) mais c’est aussi un levier efficace de productivité et de rationalisation des coûts (mutualisation de fonctions supports mais aussi « souveraines » comme les ressources médicales).

Mais le GHT est aussi porteur de changements profonds qui peuvent être sources d’incompréhensions voire de rejets (abandons d’activités, rationalisation de fonctions support…). L’intérêt suscité par le nouveau projet médical partagé, le partage de la valeur ajoutée créée par les GHT, la mutualisation de coûts, le maintien ou le renforcement d’une garantie d’accès aux soins, la compensation d’arrêts d’activités par une spécialisation voire la constitution de pôles d’excellence ou, dans le pire des cas, la mise en place d’un financement hors tarification à l’activité (T2A), constitueront des leviers décisifs d’adoption auprès des médecins, des professionnels de santé, des directeurs d’établissements, des managers et des élus.

L’E-santé optimise le parcours de santé

Le parcours de santé s’appuie fortement sur les prestations d’E-santé. D’abord, les systèmes d’information de santé (SIS) fluidifient le parcours de santé. Un SIS urbanisé, plus agile et évolutif, est à même de répondre aux évolutions des métiers et de la stratégie d’un opérateur. Ensuite, la télémédecine facilite l’accès aux soins. Cette forme de pratique médicale à distance, utilisant les technologies de l’information et de la communication, met en en rapport les professionnels de santé entre eux ou avec un patient. Enfin, la télésanté et le Big Data personnalisent la prévention et l’éducation des patients.

Les acteurs de l’E-santé, dont les établissements de santé de plus en plus actifs en la matière, sont des partenaires indispensables au bon fonctionnement du parcours de santé. Mais la réussite des projets d’E-santé dépend en partie de la capacité des porteurs à conjuguer innovation et respect des règles, analyse des usages et des besoins et innovation, rapport de force concurrentiel et collaboratif…

Les cliniques et groupes de cliniques doivent ajuster leur stratégie de développement

À travers la création des GHT et la réintroduction du Service Public Hospitalier (SPH), les pouvoirs publics instituent et sanctuarisent le parcours de soin au profit des hôpitaux. Pour les cliniques, la loi de santé est clairement un nouveau coup porté à la convergence public/privé souhaitée et portée par le concept « hôpital privé ». Particulièrement avancé sur le chemin de l’efficience, le secteur privé commercial doit plus que jamais trouver le moyen de renforcer son attractivité au sein des territoires (patients, médecins spécialistes, médecins généralistes, réseaux intégrés d’établissements pour les groupes dotés d’un ancrage territorial fort et, désormais, GHT). Les experts de Precepta ont ainsi identifié dans leur étude, les piliers incontournables pour réajuster les stratégies de développement des cliniques et groupes de cliniques.

Précepta du groupe Xerfi

Publicités

Informations produits

Novodiag stool parasite de Mobidiag obtient le marquage CE
Novodiag stool parasite de Mobidiag obtient le marquage CE

©Mobidiag

Le test de diagnostic moléculaire de détection des infections gastro-intestinales Novodiag stool parasite a récemment obtenu le marquage CE-IVD.

Eurofins Biomnis propose six panels NGS ciblés sur les hémopathies myéloïdes
Eurofins Biomnis propose six panels NGS ciblés sur les hémopathies myéloïdes

©Eurofins Biomnis

Le laboratoire Eurofins Biomnis propose depuis avril 2019 six panels de gènes ciblés par NGS pour les hémopathies myéloïdes : Néoplasies MyéloProlifératives (NMP), Leucémies MyéloMonocytaires Chroniques (LMMC), Syndromes MyéloDysplasiques (SMD) et Leucémies Aiguës Myéloblastiques (LAM).

Distribution exclusive de la gamme Maglumi
Distribution exclusive de la gamme Maglumi

Eurobio Scientific annonce la signature d’un contrat de distribution exclusif de la gamme d’automates en immunoanalyses Maglumi sur le territoire français et britannique.

Entreprise

Élargissement des solutions pour réinvestir ses titres de SEL
15 Oct 2019 10:04Élargissement des solutions pour réinvestir ses titres de SEL

Législation

© SeanShot-iStock

L’apport-cession est l’opération privilégiée pour réinvestir après la vente de ses titres dans une SEL. La Loi de finances pour 2019 a permis un élargissement des stratégies d’investissement possibles en cas d’apport cession. Tour d’horizon de ces nouvelles possibilités.

Une aide à la décision par le Machine Learning
07 Oct 2019 15:40Une aide à la décision par le Machine Learning

Perspectives

© 4X-image-iStock

L’intelligence artificielle, et en particulier le Machine Learning, pourrait être un outil d’aide à la décision en biologie médicale. Une expérimentation a évalué son utilisation dans un système d’aide à la validation biologique. SIL-LAB Experts, avec le laboratoire BIO 86 à Poitiers et la société ISoft, l’ont conduite en janvier 2019.

Toujours plus numérique et plus proche du patient
24 Juil 2019 08:43Toujours plus numérique et plus proche du patient

Stratégie

© a-image-istock

L’exercice de la biologie médicale de demain sera amené à connaître plusieurs repositionnements possibles. Ceux-ci seront la conjonction de différentes tendances de fond - sociales, économiques, technologiques, politiques - auxquelles la digitalisation croissante amène une dimension particulière.

Publicités

Clinique

Optimiser la paillasse d’hématologie
05 Nov 2019 10:54Optimiser la paillasse d’hématologie

Techniques

©Bogdanhoda-iStock

Limiter le nombre de lames revues inutilement, tout en s’assurant d'une entière sécurité pour le patient ? C’est l’objectif de l’étude du laboratoire Biorhin présentée lors des journées Biomed-J en mars 2019.

L'exercice de la biologie médicale vu d'ailleurs
29 Oct 2019 09:17L'exercice de la biologie médicale vu d'ailleurs

Point de vue

De gauche à droite Henry Paridaens, Jean-Luc Dourson, Fabrice Stehlin, Smail Belazzoug

Paroles de biologistes médecins, pharmaciens ou scientifiques venus de Belgique, du Luxembourg, d'Algérie et de Suisse, à l’occasion du Congrès Biomed-J en mars 2019.

Le dosage de la calprotectine inscrit à la NABM ?
23 Oct 2019 10:52Le dosage de la calprotectine inscrit à la NABM ?

Expertises

Source : Guide des références biologiques – Biologie médicale (édition 2018)

Le dosage de la calprotectine fécale fait l’objet d’une évaluation par la HAS en vue d'une inscription à la NABM. Quelles en sont les étapes clés?