Institutionnalisation du parcours de santé et création des groupements hospitaliers de territoires (étude Précepta)

Publireportage

Biologiste infos
Crédit : © Précepta

PRECEPTA, division du groupe Xerfi, et cabinet d’analyse indépendant, qui mène des études stratégiques, vient de publier une étude sur la grande réforme de la loi de santé, la création des GHT et les mutations stratégiques de l’hospitalisation de court séjour.

Définitivement adopté par le Parlement le 17 décembre 2015, le projet de loi de modernisation de notre système de santé, veut ancrer la logique de « parcours » dans la prise en charge des patients en lieu et place de pures logiques d’« épisode aigu ». La loi de santé vise ainsi l’efficience en permettant au patient de bénéficier de la bonne prise en charge et du bon accompagnement au bon moment, par les bons professionnels et les bonnes structures disposant des bonnes informations, le tout au meilleur coût. Pour ce faire, elle veut s’appuyer sur une culture de la prévention et de la promotion de la santé, une mobilisation des acteurs autour d’une « stratégie partagée » et de coopérations mais aussi d’une indispensable ouverture à l’innovation technologique et à l’E-santé.

Le GHT, principal outil de cette évolution majeure

Le GHT prend ainsi la place de la Communauté Hospitalière de Territoire (CHT) qui n’a pas rencontré le succès escompté. Mais la comparaison s’arrête là. Les GHT sont beaucoup plus engageants que les CHT puisque tous les établissements publics doivent y adhérer à un GHT et chaque groupement devra avoir finalisé un projet médical partagé avant le 1er juillet 2016. Ce projet médical partagé ouvrira notamment la porte à une réorganisation massive de l’offre publique de soins à l’échelle du territoire. Celle-ci devra être accessible (garantie d’accès aux soins), intégrée (parcours de soin) et rationalisée (maîtrise des coûts).

Les objectifs de la création des groupements hospitaliers de territoire

Définition d’une offre territoriale graduée efficiente Spécialiser les plateaux médico-techniques et mutualiser les ressources Fluidifier le parcours de soin des patients Garantir des points d’accès aux soins.

Les GHT placent la coopération au cœur de la stratégie des hôpitaux

La coopération permet d’optimiser l’offre de soins à l’échelle d’un territoire (constitution de pôles d’excellence), à partir du projet médical partagé, d’accroître l’attractivité des établissements du réseau (maillage territorial et capacité à accompagner le patient tout au long d’un parcours de soin) mais c’est aussi un levier efficace de productivité et de rationalisation des coûts (mutualisation de fonctions supports mais aussi « souveraines » comme les ressources médicales).

Mais le GHT est aussi porteur de changements profonds qui peuvent être sources d’incompréhensions voire de rejets (abandons d’activités, rationalisation de fonctions support…). L’intérêt suscité par le nouveau projet médical partagé, le partage de la valeur ajoutée créée par les GHT, la mutualisation de coûts, le maintien ou le renforcement d’une garantie d’accès aux soins, la compensation d’arrêts d’activités par une spécialisation voire la constitution de pôles d’excellence ou, dans le pire des cas, la mise en place d’un financement hors tarification à l’activité (T2A), constitueront des leviers décisifs d’adoption auprès des médecins, des professionnels de santé, des directeurs d’établissements, des managers et des élus.

L’E-santé optimise le parcours de santé

Le parcours de santé s’appuie fortement sur les prestations d’E-santé. D’abord, les systèmes d’information de santé (SIS) fluidifient le parcours de santé. Un SIS urbanisé, plus agile et évolutif, est à même de répondre aux évolutions des métiers et de la stratégie d’un opérateur. Ensuite, la télémédecine facilite l’accès aux soins. Cette forme de pratique médicale à distance, utilisant les technologies de l’information et de la communication, met en en rapport les professionnels de santé entre eux ou avec un patient. Enfin, la télésanté et le Big Data personnalisent la prévention et l’éducation des patients.

Les acteurs de l’E-santé, dont les établissements de santé de plus en plus actifs en la matière, sont des partenaires indispensables au bon fonctionnement du parcours de santé. Mais la réussite des projets d’E-santé dépend en partie de la capacité des porteurs à conjuguer innovation et respect des règles, analyse des usages et des besoins et innovation, rapport de force concurrentiel et collaboratif…

Les cliniques et groupes de cliniques doivent ajuster leur stratégie de développement

À travers la création des GHT et la réintroduction du Service Public Hospitalier (SPH), les pouvoirs publics instituent et sanctuarisent le parcours de soin au profit des hôpitaux. Pour les cliniques, la loi de santé est clairement un nouveau coup porté à la convergence public/privé souhaitée et portée par le concept « hôpital privé ». Particulièrement avancé sur le chemin de l’efficience, le secteur privé commercial doit plus que jamais trouver le moyen de renforcer son attractivité au sein des territoires (patients, médecins spécialistes, médecins généralistes, réseaux intégrés d’établissements pour les groupes dotés d’un ancrage territorial fort et, désormais, GHT). Les experts de Precepta ont ainsi identifié dans leur étude, les piliers incontournables pour réajuster les stratégies de développement des cliniques et groupes de cliniques.

Précepta du groupe Xerfi

Publicités

Informations produits

Abbott innove dans la lutte contre la Covid-19
Abbott innove dans la lutte contre la Covid-19

©Abbott

Abbott propose un ensemble de solutions complémentaires dans la lutte contre la pandémie Covid-19 : recherche des anticorps SARS-CoV2 IgG sur les analyseurs Architect et Alinity, recherche de l’ARN du virus en RT-PCR sur l’analyseur Abbott m2000, et l’analyseur de sang portable i-STAT Alinity.

IDvet lance un test sérologique ELISA

©IDvet

L'entreprise montpellieraine IDvet lance la commercialisation d'un test sérologique ELISA de diagnostic du Covid 19, marqué CE et en cours d’évaluation par le CNR.

Tests sérologiques VIDAS de bioMérieux
 Tests sérologiques VIDAS de bioMérieux

bioMérieux, annonce la validation de la performance et le lancement prochain de deux tests sérologiques VIDASanti-SARS-CoV-2.

Entreprise

La leçon d'humilité financière donnée par la pandémie
19 Mai 2020 12:22La leçon d'humilité financière donnée par la pandémie

Finances

Kyrylenko-iStockphoto

L’histoire des pandémies nous montre à quel point celles-ci se moquent de l’économie et de la politique et dévastent l’humanité à intervalles réguliers. Qui aurait pu imaginer il y a quelques mois qu’une crise sanitaire mondiale placerait l’ensemble des acteurs économiques à l’arrêt ?

Le management des risques trop souvent oublié ?
19 Mai 2020 12:11Le management des risques trop souvent oublié ?

Management

Une industrie bon marché, des achats au plus bas coût… Ces choix ont des conséquences, révélées par la crise actuelle… N'avons-nous pas un peu trop négligé l'identification des risques pris en mettant tous nos œufs dans le même panier… ?

Contrats et sociétés à l'heure du Covid-19
19 Mai 2020 11:35Contrats et sociétés à l'heure du Covid-19

Législation

oonal-iStockphoto

L’ampleur de la crise causée par l’épidémie de Covid-19 a amené le gouvernement à adopter un grand nombre de mesures qui, pour ce qui concerne directement la vie des entreprises, touchent à la fois au fonctionnement des contrats et des sociétés.

Publicités

Clinique

Antibiogramme : gestion de la zone d'incertitude technique
20 Mai 2020 10:55Antibiogramme : gestion de la zone d'incertitude technique

Techniques

MicroStockHub-iStockphoto

Pour certains couples bactéries-antibiotiques, il existe des zones où la reproductibilité des résultats n'est pas bonne ; il s'agit des zones d'incertitudes techniques (ZIT). Quelle est la conduite à tenir pour le microbiologiste, confronté à une ZIT ? Quelle réponse apporter au clinicien ?

Lyme : vers un consensus dans les recommandations ?
20 Mai 2020 10:48Lyme : vers un consensus dans les recommandations ?

Dans votre pratique

Pridannikov-iStockphoto

Alors que de nouvelles recommandations de la HAS devraient sortir prochainement, tour d'horizon des points saillants des recommandations des sociétés savantes, dont la Spilf, et des éléments clés en vue d'un consensus.

Un patient atteint d'une tuberculose ultra-résistante
14 Avr 2020 10:50Un patient atteint d'une tuberculose ultra-résistante

Cas clinique

Dr_Microbe-iStockphoto

Ancien usager de drogue, un patient porteur d'une hépatite C active a passé quelques mois dans des prisons géorgiennes. Sortant de prison en 2010, il est porteur d'une tuberculose multirésistante. Il a été hospitalisé dans le service des maladies infectieuses du CHU de Rennes, que dirige le Pr Pierre Tattevin.