Sebia lance son Atlas des hémoglobines

Publireportage

Biologiste infos
Crédit photo : © Sebia

Sebia, leader mondial dans l’électrophorèse des protéines et premier fournisseur de tests dans le diagnostic des désordres de l’hémoglobine, annonce aujourd’hui le lancement de son Atlas des Hémoglobines.

Cet outil innovant permettra aux utilisateurs de l’électrophorèse capillaire Sebia d’orienter leur diagnostic d’hémoglobinopathies.

L’électrophorèse de l’hémoglobine est une technologie éprouvée utilisée en routine dans les laboratoires cliniques pour le dépistage d’hémoglobinopathies (variants de l’hémoglobine et thalassémie). L’analyse est basée sur le principe de l’électrophorèse capillaire en solution libre.

La technologie d’électrophorèse capillaire Sebia permet d’obtenir une séparation rapide et efficace des fractions de l’hémoglobine et de détecter les variants majeurs de l’hémoglobine, ainsi que les profils thalassémiques. La haute sensibilité, ainsi que la grande spécificité offerte par l’électrophorèse capillaire en font une méthode de dépistage de première intention extrêmement fiable.

Pour marquer le dixième anniversaire de sa technologie, Sebia a conçu cet Atlas des Hémoglobines, avec l’idée d’en faire un manuel de référence. L’Atlas des Hémoglobines démontre que Sebia est un partenaire clé pour les laboratoires. Proposé sous un format de CD-Rom éducatif interactif, l’Atlas de Sebia participera à l’amélioration des connaissances des laboratoires en matière de diagnostic des hémoglobinopathies.

L’Atlas est destiné aux clients de Sebia qui utilisent les instruments Capillarys et Minicap. Ces instruments réalisent automatiquement les séquences, du prélèvement à l’analyse complète des résultats, avec des quantifications précises, une séparation particulièrement nette et l’identification présomptive des hémoglobines les plus courantes.

Le Pr Piero Giordano, Professeur émérite associé et généticien en biochimie moléculaire et clinique au centre médical de l’Université de Leyde (Pays-Bas), a contribué au projet de Sebia en tant que conseiller scientifique, apportant son éclairage sur toutes les données de recherche. Il a également contribué à l’enrichissement du contenu de l’Atlas.

« En tant qu’outil d’aide éducatif interactif, l’Atlas couvrira autant de variants que possible, des plus communs aux plus rares, et dans des combinaisons génotypiques variables », déclare le Professeur Giordano. « L’information sur les risques probables est aussi incluse. En effet, si les résultats d’un laboratoire finissent dans des dossiers sans aucun suivi préventif, les efforts de diagnostic auront été vains. C’est pour cela que nous partageons désormais tous les profils pertinents, dont nous avons pu confirmer qu’ils sont fréquemment associés à des maladies graves. »

« Nos clients trouveront en ce nouvel Atlas un compagnon précieux qui leur permettra de savoir à quel moment et par quel moyen confirmer leurs diagnostics provisoires, soit via un simple test de falciformation, soit par un diagnostic moléculaire », ajoute Benoit Adelus, Président-directeur général de Sebia. « Nous souhaitons maintenir un haut niveau d’interactivité pour notre Atlas, nous ferons donc des mises à jour régulières. Nous fournirons aussi prochainement un accès extranet aux clients de Sebia. »

L’Atlas des Hémoglobines de Sebia sera régulièrement mis à jour avec de nouveaux cas. Tous les utilisateurs pourront contribuer à son enrichissement en partageant auprès de leur contact chez Sebia leur collection de profils d’électrophorèse capillaire comportant des variants rares d’hémoglobines.

Sebia entretient une collaboration de longue date avec le Professeur Giordano et travaille déjà sur une nouvelle version de l’Atlas. Cette deuxième version offrira plus d’études de cas, ainsi que de nouvelles fonctionnalités d’utilisation conviviales.

A propos des hémoglobinopathies

Les hémoglobinopathies sont les maladies monogéniques les plus fréquentes chez l’homme. Environ 7 pour cent de la population mondiale est porteuse et des hémoglobinopathies sont diagnostiquées dans 2,7 grossesses sur 1 000.

Il existe des foyers endémiques des désordres de l’hémoglobine, principalement en Europe du sud, en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie. Aujourd’hui, en raison des mouvements migratoires, quasiment tous les pays sont concernés par un large spectre d’hémoglobinopathies qui ne peuvent pas être dépistées par les tests hématologiques de routine. Bien que l’électrophorèse capillaire offre une excellente sensibilité et spécificité pour la détection des variants communs de l’hémoglobine (ex. Hb S, Hb C, Hb D, Hb E, etc.), certains variants plus rares se retrouvant dans les mêmes positions que les variants usuels peuvent aussi être détectés. Ces derniers doivent également être caractérisés.

Informations produits

Eurofins Biomnis, premier laboratoire clinique équipé du NextSeq 2000
Eurofins Biomnis, premier laboratoire clinique équipé du NextSeq 2000

© Eurofins Biomnis

Eurofins Biomnis, bénéficie en avant-première de la nouvelle génération de séquenceur, le NextSeq 2000 mis au point par son fournisseur Illumina.

Abbott obtient le marquage CE pour deux tests de dépistage du Sars-CoV-2
Abbott obtient le marquage CE pour deux tests de dépistage du Sars-CoV-2

 

Alinity SARS CoV-2 IgG II Quant Reagent Kit 06S61-32 ©Abbott

Ces deux marquages CE obtenus par le laboratoire Abbott concernent d’une part son nouveau test sanguin pour la détection quantitative des anticorps IgG en réponse à la COVID-19, et d’autre part son test PCR de détection simultanée du virus SARS-CoV-2, des virus A et B de la grippe et du VRS.

A chaque étape sa réponse diagnostique
A chaque étape sa réponse diagnostique

©Hologic

Hologic revient, avec plusieurs experts du diagnostic, sur les différentes solutions de dépistage du virus Sars-CoV-2 existantes et leurs perspectives.

Entreprise

Évolution du top des actes de nomenclature entre 2015 et 2019
01 Déc 2020 11:58Évolution du top des actes de nomenclature entre 2015 et 2019

Repères

DR

Pour faire suite à l'analyse globale réalisée dans le précédent numéro, ce mois-ci, nous proposons une analyse détaillée de l'évolution des dépenses par acte de la nomenclature.

Fin annoncée d'une cacophonie fiscale
01 Déc 2020 11:45Fin annoncée d'une cacophonie fiscale

Législation

blackred-istock

Les Selas et Selafa ont ouvert des horizons insoupçonnés aux professions libérales, dont l'un au moins, le statut fiscal, se révèle parfois être un piège pour ses dirigeants. Une clarification pourrait voir le jour prochainement.

La gratuité des tests, mesure de santé mais erreur de gestion ?
01 Déc 2020 11:41La gratuité des tests, mesure de santé mais erreur de gestion ?

Finances

legna69-istock

La pandémie 2020 fait virer les comptes publics au rouge écarlate. Chaque heure ou presque, des dépenses nouvelles fusent de partout. Couvre-feu et maintenant confinement de fin d'année augurent encore des lendemains dispendieux.

Clinique

L'approche in silico, vers des essais cliniques 100 % virtuels ?
10 Déc 2020 11:42L'approche in silico, vers des essais cliniques 100 % virtuels ?

Recherche

metamorworks-istock

À l'heure où la pandémie gagne en puissance, quels sont les atouts et perspectives de la nouvelle approche que constituent les essais in silico pour le développement de médicaments ?

Des scores biologiques pour analyser les maladies hépatiques
26 Oct 2020 17:06Des scores biologiques pour analyser les maladies hépatiques

Techniques

Pour les maladies liées à l'alcool et les stéatoses hépatiques métaboliques, la biologie médicale joue un rôle de premier plan en matière de diagnostic et de suivi des patients. Ces pathologies ont fait l'objet, début septembre, du 3e Forum annuel thématique de Siemens Healthineers, consacré au foie, après deux premières éditions portant sur le rein, puis sur le cœur et les vaisseaux.

 [ ... ]

Un diagnostic à rebondissements
26 Oct 2020 16:55Un diagnostic à rebondissements

Cas clinique

©jarun011-istock

Chez un patient atteint du VIH, de multiples investigations ont été nécessaires pour diagnostiquer une leishmaniose. Le Pr Pierre Tattevin, infectiologue au CHU de Rennes, a présenté ce cas clinique lors de la Ricai 2019.