Siemens Healthcare dévoile ses dernières solutions cliniques et workflow

produit

Biologiste infos
Crédit photo : © Siemens

Du 22 au 24 juin 2015, lors du congrès EuroMedLab de l’IFCC-EFLM 2015 à Paris, Siemens Healthcare Diagnostics a dévoilé ses dernières solutions de diagnostic in vitro.

Aptio™ Automation est la solution flexible de Siemens créée pour optimiser l’efficacité du workflow et l’excellence clinique en intégrant les quatre principales disciplines d’un laboratoire de biologie médicale : chimie, immunologie, hématologie et hémostase – en un seul programme. Les deux nouveaux systèmes ADVIA® Chemistry XPT et ADVIA Centaur® XPT ont aussi été présentés.

L’analyseur de coagulation Xprecia Stride™1, lauréat du prestigieux Red Dot design award, est le premier analyseur portable proposant des tests rapides et fiables permettant de mesurer le taux de prothrombine (PT/INR) pour la surveillance et la gestion des traitements sous antivitamine K.

Les nouveaux ajouts à la gamme de tests Siemens Healthcare ont été aussi mis en avant sur le stand. Ceux-ci offrent aux cliniciens des diagnostics plus rapides et plus précis pour appuyer chacune de leurs décisions thérapeutiques. Le réactif N Latex BTP (beta trace protein)1, conçu pour être utilisé sur les systèmes BN II et BN ProSpec, est le premier test en son genre. Rapide, précis et entièrement automatisé, il détecte les fuites de liquide céphalorachidien (LCR) et estime la fonction rénale résiduelle (FRR). Il produit des résultats dans l’heure suivant le prélèvement, avec une durée d’analyse de 12 minutes, contre environ 2 heures pour l’électrophorèse. Le stand a présenté aussi le dosage IMMULITE TSI3, premier test automatisé de TSI (thyroid stimulating immunoglobulin) utilisé pour le diagnostic de la maladie de Basedow ainsi que le test ADVIA Centaur anti-CCP3, test hautement spécifique d’aide au diagnostic de l’arthrite rhumatoïde.

Le système de biologie moléculaire VERSANT kPCR1, désormais doté de la solution logicielle VERSANT MiPLX1, a été aussi exposé sur le stand. Ce nouveau logiciel permet de personnaliser et d’optimiser le flux de travail en biologie moléculaire pour les tests développés par les fournisseurs ou le laboratoire.