Des nanoparticules pour détruire les organismes pathogènes

Nouveau produit

Biologiste infos
Crédit photo : © Motorolka

L'entreprise Gremex, créée en 2008 par des scientifiques mexicains, a mis au point une nanoparticule, dénommée Nbelyax, capable d'éliminer divers organismes néfastes pour la santé humaine (virus, bactéries, champignons). Cette nanoparticule pénètre directement dans ces organismes afin de rompre leurs chaînes d'ADN et d'ARN, ce qui provoque leur mort immédiate.

De plus, la rupture de ces chaînes d'ADN et d'ARN empêche les éléments pathogènes en question de collecter des informations sur les fonctionnalités de la nanoparticule Nbelyax, ce qui permet d'éviter l'apparition de toute forme de résistance de la part des organismes à éliminer. La PME a ainsi développé une ligne de produits désinfectants capable d'éliminer jusqu'à 99,99% des agents biologiques pathogènes. Le potentiel de ce nouveau produit a permis à l'entreprise de faire partie des vainqueurs du prix ADIAT 2014 de l'innovation technologique, dans la catégorie Petites et Moyennes Entreprises, délivré par l'Association Mexicaine des Directeurs de la Recherche Appliquée et du développement Technologique.

Ces produit ont été testés et approuvés par le département de Virologie de l'Institut National des Maladies Respiratoires qui a réalisé une étude sur les effets du désinfectant sur le virus H1N1. D'autres tests, réalisés dans divers Instituts, ont démontré la biocompatibilité du produit et son innocuité pour l'homme. Ces tests, effectués sur des cellules humaines, ont prouvé la sélectivité biologique du produit, qui n'affecte pas les chaînes d'ADN et d'ARN de l'organisme humain.

D'après le bulletin électronique du Mexique