Le pancréas bioartificiel : un traitement physiologique du diabète de type 1 en phase préclinique

Recherche

Biologiste infos
Crédit photo : © CA

La Commission européenne a récemment doté le projet BIOSID de 5,5 millions d’euros pour la validation clinique du pancréas bioartificiel MAILPAN (Macroencapsulation d’îlots pancréatiques). Coordonné par le Centre européen d’étude du Diabète (CeeD) comme les deux précédents projets qui ont permis de mettre au point le prototype, il s’établira sur 36 mois et fédèrera sept partenaires originaires de trois pays différents. L’objectif : offrir aux patients diabétiques de type 1 une alternative physiologique aux greffes pancréatiques humaines, trop souvent mises en échec par le rejet immunitaire et par le manque de donneurs compatibles.

Le pancréas bioartificiel : un traitement physiologique du diabète de type 1 en phase préclinique

Télécharger l'article en PDF