Déficit en facteur de von Willebrand : une histoire simple ?

Cas clinique

Thinkhubstudio-istock

Une jeune femme consulte en hémostase au CHR Citadelle de Liège, en prévision d'une biopsie de paupière pour un oedème palpébral. Le diagnostic initial est un déficit en facteur de von Willebrand. Mais la situation s'avère bien plus complexe...

Pour lire l'intégralité de cet article issu de Biologiste Infos n°113, abonnez-vous ici ou connectez-vous à votre espace.

 

Agnès Bourahla-Farine