Coup d'accélérateur en vaccinologie avec la Covid-19

Recherche

kovop58-istock

Pour la première fois, des vaccins à ARN messagers vont être utilisés à grande échelle dans le contexte de l'épidémie de Covid-19. Alors que des inquiétudes, quant à leur sécurité, se font sentir, l'infectiologue Odile Launay présente les technologies vaccinales les plus récentes du XXIe siècle.

Les maladies infectieuses sont responsables de plus de 25 % des décès dans le monde : il s'agit de la deuxième cause de mortalité après les maladies cardiovasculaires. La problématique des maladies infectieuses émergentes, et donc des vaccins pour s'en prémunir, est d'autant plus essentielle avec la pandémie de Covid-19 qui a frappé le monde en  2020. Le Pr Odile Launay, infectiologue à l'hôpital Cochin de Paris, présente, à l'occasion de la Ricai 2020, les champs de développements vaccinaux,dans ce contexte marqué par les  interrogations des citoyens quant à la sécurité des vaccins arrivant sur le marché. Un nombre important de nouveaux vaccins ont vu le jour au cours du XXIe siècle, qu'il s'agisse d'un vaccin sous-unitaire adjuvanté contre le Zona en 2017, d'un vaccin 9 valences contre le papillomavirus en 2014, ou encore celui de la dengue en 2018 et Ebola en 2019-2020. La recherche dans ce domaine est active, alors qu'à l'inverse, peu de nouveaux antibiotiques ou antiviraux apparaissent. Quelles techniques permettent d'améliorer leur immunogénicité ?

Pour lire l'intégralité de cet article issu de Biologiste Infos n°109, abonnez-vous ici ou connectez-vous à votre espace.

 

Agnès Bourahla-Farine