Optimiser la paillasse d’hématologie

Techniques

©Bogdanhoda-iStock

Limiter le nombre de lames revues inutilement, tout en s’assurant d'une entière sécurité pour le patient ? C’est l’objectif de l’étude du laboratoire Biorhin présentée lors des journées Biomed-J en mars 2019.

Face à un nombre de lames d’hématologie revues manuellement ressenti comme élevé au sein du laboratoire Biorhin, l’équipe de biologistes de cette structure a mené une étude1 dans le but d’optimiser les seuils de déclenchement des différentes alarmes alertant sur la possibilité d’une anomalie sur les lames de NFS (numération formule sanguine), dont l’analyse est effectuée en première intention par un automate d’hématologie spécialisé.
Environ 9 % des lames sont à réévaluer au microscope sur l’ensemble des prélèvements analysés : ce chiffre, « jugé particulièrement élevé par les biologistes d’hématologie », selon Pierre-Adrien Bihl, pharmacien biologiste, comprend à la fois les lames déclenchées en raison de la détection d’une anomalie par l’automate, chez un patient qui n’était pas connu pour un diagnostic d’hémopathie, et celles surveillées systématiquement pour un patient déjà porteur d’une maladie du sang. « Beaucoup de ces lames étaient ainsi examinées inutilement », constate-t-il. L’activité du laboratoire Biorhin, qui compte 18 biologistes dont 5 pour la paillasse d’hématologie, est essentiellement une activité de ville. Près de 800 NFS y sont réalisées quotidiennement.
L’objectif de l’étude était de réduire le nombre de revues manuelles inutiles tout en préservant la sécurité clinique des patients, en anticipation d’une fusion prévue avec les laboratoires Proxilab (cinq sites). Les recommandations de revue de lames, établies par le Groupe francophone d’hématologie cellulaire (GFHC), tout comme celles de la littérature internationale, ont été établies au sein de CHU2. « C’est pourquoi nous avons décidé de mener notre propre étude », indique Pierre-Adrien Bihl.

Pour lire l'intégralité de cet article issu de Biologiste Infos n°101, abonnez-vous ici ou connectez-vous à votre espace

 

Publicités