Départ d’associé, quelle recomposition du capital social en biologie ?

Finances

Biologiste infos
Crédit photo :DNY59-iStock

Il y a comme un paradoxe avec la biologie. Dans la quasi-totalité des activités médicales, le mouvement d’associé est un sujet difficile où la vraie question est d’abord de trouver un remplaçant qui accepte ensuite de payer le prix des titres du sortant. En biologie, le sujet est cette fois inverse. Il y a des acheteurs biologistes – pharmaciens et médecins – mais désargentés devant des prix de titres devenus stratosphériques.

Le sujet se complique aussi selon les pourcentages du capital en vente et les contraintes de la fiscalité de l’emprunteur, personne physique ou morale, et ce malgré des taux d’intérêt proches de zéro.

Départ d’associé, quelle recomposition du capital social en biologie ?

Télécharger l'article en PDF

Philippe Taboulet, commissaire aux comptes