S-Monovette en aspiration manuelle : une réduction drastique de l’hémolyse aux urgences

Publi-communiqué Sarstedt France

©Sarstedt France

À la suite de problèmes récurrents de taux d’hémolyse importants, l’hôpital de Fribourg, en Suisse, a réalisé en 2019 une étude sur l’implantation de tubes S-Monovette Sarstedt à aspiration manuelle dans le service des urgences. Au cours de cette étude menée sur 16 semaines, le taux d’hémolyse est passé de 17 % (tous taux d’hémolyse confondus) à 4 %. Infirmière clinicienne spécialisée en réanimation et urgences, responsable du pôle Clinique HFR, Juliette Belissent nous explique le processus de changement et les bénéfices apportés par la nouvelle solution.

S-Monovette en aspiration manuelle : une réduction drastique de l’hémolyse aux urgences

Source : Biologiste infos n°118