La microbiologie et la valeur médicale des tests de diagnostic associés pour une meilleure prise en charge des patients

Publireportage

© biomerieux

Aujourd’hui le succès des laboratoires de microbiologie est étroitement lié à leur capacité à réaliser rapidement des tests de diagnostic et à obtenir des résultats fiables pour les équipes de soins. Dr Danielle Brabant-Kirwan, microbiologiste au HSN (Health Sciences North), relate dans cet article en quoi les solutions intégrées bioMérieux jouent un rôle important dans la lutte contre les résistances bactériennes et dans la prise en charge des patients.

Les laboratoires de microbiologie font partie intégrante du système de santé et en conséquence doivent faire face aux enjeux de santé publique : infections du sang, sepsis, multi-résistances bactériennes. Fournir des résultats fiables en un minimum de temps est devenu primordial. Comme beaucoup d’autres laboratoires, le Health Sciences North (HSN), basé à Sudbury au Canada, a remis en question son approche pour mieux répondre à ces enjeux de santé publique en évolution constante.

Dr Brabant-Kirwan, microbiologiste au HSN, explique que pour être plus efficace et améliorer le flux de travail pour la détection de résistance aux bactéries, l’identification de bactéries, et pour les hémocultures, HSN a fait le choix de sélectionner une solution intégrée bioMérieux qui comprend 3 principales plateformes : BACT/ALERT® VIRTUO® système automatisé de détection microbienne sur hémoculture ; VITEK® MS pour l’identification microbienne par spectrométrie de masse, et VITEK® 2 pour les tests de sensibilité aux antibiotiques. L’ensemble est connecté à un puissant “concentrateur” de données qui permet de consolider les résultats des 3 plateformes : MYLA®.
 « Nous avons considérablement réduit le temps de rendu des résultats pour les résistances bactériennes, l’identification des bactéries, mais également sur les hémocultures négatives » affirme le Dr Brabant-Kirwan. « Nous avons mieux utilisé nos ressources, augmenté notre productivité et améliorer notre offre de tests »

Des laboratoires plus efficaces pour une meilleure prise en charge patients

« Le temps moyen pour une détection d’une croissance microbienne avec le VIRTUO® est de 19,28 heures » affirme le Dr Brabant-Kirwan, un gain de 4,8 heures par rapport au système précédent. « Parce que le système VIRTUO® est complètement automatisé, le temps technicien a également été réduit pour certaines étapes tout en générant des rapports de haute qualité »

Le Dr Brabant-Kirwanindique que le laboratoire s’appuie pleinement sur la technologie VITEK® MS pour l’identification microbienne.  Avec une base de données beaucoup plus grande que la précédente, et couvrant une majorité de pathogènes rencontrés en routine, la solution VITEK® a permis de diminuer considérablement le recours à des tests complémentaires. Pour les pathogènes les plus difficiles à identifier, elle note que l’identification devient 2 à 4 jours plus rapide que les solutions précédentes.

Le process des tests de sensibilité aux antibiotiques a également été amélioré de façon significative grâce au VITEK® 2.

« Les outils de validation et de reporting du VITEK® 2 sont bien conçus et intuitifs » confirme le Dr Brabant-Kirwan. « Et la qualité s’en ressent. Les techniciens ont apprécié le confort supplémentaire apporté par le logiciel de validation pour identifier les profils de résistance aux antibiotiques atypiques ».

La solution MYLA® a été conçue précisément pour les laboratoires de microbiologie. « J’ai toutes les informations qu’il me faut provenant de tous nos automates et qui arrivent d’un seul flux via un logiciel intuitif et accessible sur internet. Je peux les personnaliser et générer des rapports en quelques minutes, je peux également les programmer. C’est la clé pour être plus efficace. Nous gagnons du temps et améliorons la qualité de nos résultats » soutient le Dr Brabant-Kirwan.
« L’ensemble du système intégré a amélioré notre temps moyen de rendu des résultats ’ ajoute-t-elle. L’économie de temps pour identifier des pathogènes sur des hémocultures est, en moyenne, plus rapide de 24 heures et les bilans sur des tests de sensibilité aux antibiotiques plus rapides de 10 heures ».

« C’est très significatif dès lors que le temps pour sélectionner le bon antibiotique dans un cas de sepsis est critique » explique le Dr Brabant-Kirwan. « Rendre compte au médecin de résultats sur des hémocultures positives 7 heures plus tôt améliore considérablement la prise en charge du patient. Des antibiotiques appropriés peuvent être administrés dans un temps plus réduit et éviter ainsi une escalade thérapeutique, voire permettre une désescalade ».

Des informations avec une valeur médicale pour lutter contre la résistance antimicrobienne

Le programme Antimicrobial Stewardship de l’HSN implique des protocoles thérapeutiques avec un nombre limité d’antibiotiques délivrés en première intention pour assurer un usage approprié des antibiotiques.

Le logiciel du VITEK® 2 peut être personnalisé pour aider les techniciens à proposer certains antibiotiques en toute confiance. « Une culture sélective, suivi d’un compte rendu sur la sensibilité des tests aux antibiotiques avec des interprétations doit aider les cliniciens à mieux comprendre les résultats pour permettre une meilleure prescription d’antibiotiques » affirme le Dr Brabant-Kirwan.

En tant que membre du comité du programme Antimicrobial Stewardship de l’HSN, le Dr Brabant-Kirwan reconnait l’importance du rôle accordé au ‘concentrateur’ MYLA® pour répondre aux enjeux du programme.  « Nous faisons beaucoup de datamining pour être proactif et surveiller les tendances et évolutions des résistances bactériennes. Nous devons faire des comptes rendus au comité sur la prévention et le contrôle des infections. Mais également aux médecins à travers des études épidémiologiques dans le cadre de programmes de surveillances régionaux et nationaux ».

Les services de formations et de conseils de bioMérieux ont fortement contribué à améliorer les compétences du HSN et les déploiements associés. Pour le Dr Brabant-Kirwan, c’est une relation de confiance qui s’installe avec une « société unique qui propose des solutions intégrées ».
« La proximité dans nos relations de travail renforce notre relationnel. C’est le capital confiance qui s’en ressent ».
 

Source
Practical Patient Care
Issue 23 – 2019

Publicités