Intérêt diagnostique des métabolites de la vitamine D

Manifestation

Caroline Le Goff, pharmacien biologiste du CHU de Liège. ©ABF

Si plus de 50 métabolites de la vitamine D sont recensés, actuellement seul le dosage de certains d’entre eux présente un réel intérêt. Caroline Le Goff, pharmacien biologiste du CHU de Liège, détaille les méthodes et l’intérêt du dosage de ces métabolites de la vitamine D.

Sujet phare du laboratoire de Chimie clinique du CHU de Liège, dirigé par le professeur Étienne Cavalier, l’intérêt du dosage des métabolites, produits issus de la dégradation de la vitamine D, fait parfois débat. Lors de la Corata belge, en septembre dernier, Caroline Le Goff a rappelé que leur intérêt peut être crucial. La vitamine D peut avoir deux origines : lorsqu’elle est endogène, elle provient de l’isomérisation de la pré-vitamine D3, qui, en présence de soleil, engendre la vitamine D3. Lorsqu’elles sont exogènes, les vitamines D2 et D3 ont comme source l’alimentation (poisson, jaune d’oeuf, viande). La vitamine D exogène parvient au niveau du foie, via les lipoprotéines de très faible densité (VLDL) ou les chylomicrons grâce au système lymphatique. La vitamine D endogène arrive, quant à elle, au niveau du foie au moyen des protéines vectrices de la vitamine D, les VDBP (Vitamin D-binding protein). Dans cet organe, la vitamine D subit une première hydroxylation, donnant ainsi naissance au premier métabolite de la vitamine D : la 25 hydroxy-vitamine D2 et D3, dont la demi-vie est beaucoup plus longue que celle de la vitamine D. Parvenu au niveau du rein, ce métabolite subit une nouvelle hydroxylation qui donne naissance à un autre métabolite : la 1,25 dihydroxy-vitamine D2 et D3 qui se fixe sur les récepteurs de la vitamine D intestinaux et est donc la molécule active. Il est désormais connu que cette hydroxylation est également possible dans d’autres tissus. Ensuite, la dégradation de la 25 hydroxy-vitamine D2 et D3 et de la 1,25 dihydroxy-vitamine D2 et D3 est régulée par la 24-hydroxylase donnant naissance à la 24,25 dihydroxy-vitamine D2 et D3 et à la 1,24,25 trihydroxy- vitamine D2 et D3 inactive. L’activité la plus connue de la vitamine D et de ses métabolites est musculo-squelettique. « Cette vitamine D, est essentielle pour tout l’organisme et est impliquée dans de nombreuses fonctions notamment cardiaques et immunitaires », complète Caroline Le Goff.

Pour lire l'intégralité de cet article issu de Biologiste Infos n°98, abonnez-vous ici ou connectez-vous à votre espace

Agnès BOURAHLA-FARINE


 

Publicités

Informations produits

Optimiser l’interprétation des données du séquençage de l’exome
Optimiser l’interprétation des données du séquençage de l’exome

©SeqOne

Eurofins Biomnis et la start up SeqOne s’associent pour proposer aux cliniciens un séquençage de l’exome associé à une analyse bio-informatique des données, et fournir une interprétation dans un délai de 6 semaines.

Demande d’accréditation auprès de la FDA pour le panel BioFire BCID2
Demande d’accréditation auprès de la FDA pour le panel BioFire BCID2

BioFire Diagnostics, la filiale de bioMérieux spécialisée en biologie moléculaire a déposé en janvier 2020, auprès de la Food and Drug Administration (FDA), une demande d’accréditation 510(k) pour le panel d’identification des hémocultures BioFire BCID2 (Blood Culture IDentification 2).

Traçabilité des prélèvements sanguins
Traçabilité des prélèvements sanguins

©Deigma

La société Deigma a présenté aux JIB 2019 son système de traçabilité des prélèvements sanguins en temps réel, du domicile du patient à la prise en charge du prélèvement par le laboratoire de biologie médicale.

Entreprise

L'équilibre des relations entre les « parties intéressées »
13 Déc 2019 09:16L'équilibre des relations entre les « parties intéressées »

Management

© Marchmeena29-iStock

Des salariés aux fournisseurs, les acteurs pouvant avoir un impact sur le laboratoire de biologie médicale sont appelés « parties intéressées ». Comment optimiser les relations avec ces entités pour un fonctionnement profitable à chacun ?

Des réseaux et des hommes
10 Déc 2019 10:18Des réseaux et des hommes

Repères

Source : Biologiste Infos numéro 102

Panorama des principaux réseaux en France, focus sur le mode d’exercice et le nombre de biologistes et de techniciens par site, pour chaque réseau…

Regard sur les prix des transactions en 2019
05 Déc 2019 10:09Regard sur les prix des transactions en 2019

Finance

© Pattanaphong Khuankaew-iStock

De plus en plus de structures à la vente, des acheteurs qui se raréfient… Le point sur les transactions 2019 à l'heure de la discussion du PLFSS pour 2020.

Publicités

Clinique

Prise en charge d'un évènement hémorragique sous AOD
27 Jan 2020 10:40Prise en charge d'un évènement hémorragique sous AOD

Dans votre pratique

©N.G. Clcr : clairance de la créatinine selon la formule de Cockcroft et Gault, CCP : concentrés de complexe prothrombinique; AOD : anticoagulants oraux directs, Clcr : clairance de la créatinine selon la formule de Cockcroft et Gault, CCP : concentrés de complexe prothrombinique
Après une période de flottement concernant la place du bilan biologique dans la prise en charge d’une complication hémorragique ou la réalisation d’un acte chirurgical en urgence chez les patients sous traitement par anticoagulants oraux directs, les recommandations mises à jour intègrent des stratégies d’antagonisation combinant une prise en charge thérapeutique avec des agents hémostatiques non spécifiques, mais également spécifique grâce à la commercialisation d’un antidote du dabigatran.  [ ... ]

Les tests syndromiques dans le diagnostic des pneumonies
02 Déc 2019 09:30Les tests syndromiques dans le diagnostic des pneumonies

Techniques

© Dr_Microbe-iStock

Identifier 34 cibles bactériennes et virales en un peu plus d'une heure chez les patients atteints d'infections respiratoires basses ? C'est possible avec le BioFire FilmArray Pneumonia plus Panel de BioMérieux. Panorama des études de performances et des perspectives de cette approche syndromique.

Optimiser la paillasse d’hématologie
05 Nov 2019 10:54Optimiser la paillasse d’hématologie

Techniques

©Bogdanhoda-iStock

Limiter le nombre de lames revues inutilement, tout en s’assurant d'une entière sécurité pour le patient ? C’est l’objectif de l’étude du laboratoire Biorhin présentée lors des journées Biomed-J en mars 2019.