La place du dosage des anticorps en vaccinologie

  Techniques

© MarianVejcik-iStock


Le Pr Odile Launay, du Centre d’investigation clinique en vaccinologie Cochin-Pasteur, est revenue sur la place du dosage des anticorps dans la stratégie vaccinale lors des dernières Journées de biologie clinique (JBC). Ce dosage n’est indiqué que dans des situations bien identifiées, en pré- et post-vaccinal.

«Aucune indication en population générale », déclare d’emblée le Pr Launay. « À titre individuel, le dosage des anticorps peut être réalisé pour le diagnostic d’une infection en cours, comme indication à la vaccination en pré-vaccinal, ou en post-vaccinal pour dépister les nonrépondeurs et vérifier la persistance des anticorps, voire de la protection », détaille-t-elle. Au niveau collectif, le dosage ne peut servir qu’à évaluer la réceptivité d’une population ou être utilisé dans le cadre de la recherche.

Tous les vaccins commercialisés en France ne disposent d’ailleurs pas de sérologies associées. Pour les infections virales, aucun test Elisa n’est ainsi disponible en routine pour la grippe, le HPV (Human Papillomavirus) et le rotavirus. « De même, le titrage des anticorps de la polio ne peut se faire qu’au Centre national de référence (CNR) de Lyon », pointe la spécialiste. Pour les infections bactériennes, les dosages disponibles sont encore plus rares. « En routine, nous ne disposons d’une sérologie que pour la diphtérie et le tétanos, et des infections plus spécifiques comme la leptospirose et la typhoïde. Pour le pneumocoque, ce dosage ne se fait que dans le laboratoire d’immunologie de l’hôpital Cochin à Paris », complète-t-elle.

En pré-vaccinal, le titrage des anticorps nécessite une sérologie reproductible et doit permettre de cibler les personnes à vacciner, dans un modèle de coût/efficacité et un contexte de vaccination personnalisée. En post-vaccinal, le corrélat de protection doit être établi, c’est-à-dire que le titre en anticorps minimum pour assurer une protection doit être déterminé. « Ce n’est le cas que pour quelques vaccins,comme les hépatites A et B, le tétanos, la fièvre jaune parexemple », liste le Pr Launay. Surtout, ces dosages sont limités aux situations cliniques à haut risque d’exposition, en particulier s’il existe des facteurs de mauvaises réponses (immunodépression essentiellement) et la possibilité de rattraper les non-répondeurs au schéma vaccinal standard avec des vaccinations supplémentaires.

Pour lire l'intégralité de cet article issu de Biologiste Infos n°99, abonnez-vous ici ou connectez-vous à votre espace

Publicités

Informations produits

Une solution de gestion des stocks automatisée
Une solution de gestion des stocks automatisée

©Siemens Healthineers

Siemens Healthineers a présenté sur les JIB 2019 la solution Atellica Inventory Manager, qui permet une gestion maîtrisée des stocks sur plusieurs sites d’analyse.

Siemens Healthineers optimise l’analyse des gaz du sang en biologie délocalisée
Siemens Healthineers optimise l’analyse des gaz du sang en biologie délocalisée

©Siemens Healthineers

Le système RapidPoint 500e, présenté aux JIB 2019 par Siemens Healthineers, est la nouvelle version des systèmes du RapidPoint pour répondre à l’évolution des besoins des cliniciens pour l’analyse des gaz du sang en biologie délocalisée.

Extension de la distribution du test pronostic PredictSURE IBD
Extension de la distribution du test pronostic PredictSURE IBD

Le test PredictSURE IBD de pronostic des MICI est lancé en France, en Belgique, au Luxembourg, en Suisse et dans les pays du Maghreb, suite à un accord entre les sociétés PredictImmune et Theradiag.

Entreprise

L'équilibre des relations entre les « parties intéressées »
13 Déc 2019 09:16L'équilibre des relations entre les « parties intéressées »

Management

© Marchmeena29-iStock

Des salariés aux fournisseurs, les acteurs pouvant avoir un impact sur le laboratoire de biologie médicale sont appelés « parties intéressées ». Comment optimiser les relations avec ces entités pour un fonctionnement profitable à chacun ?

Des réseaux et des hommes
10 Déc 2019 10:18Des réseaux et des hommes

Repères

Source : Biologiste Infos numéro 102
br>

Panorama des principaux réseaux en France, focus sur le mode d’exercice et le nombre de biologistes et de techniciens par site, pour chaque réseau…

lass="encadre"> Retrouvez le PDF issu de Biologiste Infos numéro 102 ci

Serge Payeur, président de Sil-Lab experts, société de conseil en stratége digitale

div>
Regard sur les prix des transactions en 2019
05 Déc 2019 10:09Regard sur les prix des transactions en 2019

Finance

© Pattanaphong Khuankaew-iStock

De plus en plus de structures à la vente, des acheteurs qui se raréfient… Le point sur les transactions 2019 à l'heure de la discussion du PLFSS pour 2020.

Publicités

Clinique

Les tests syndromiques dans le diagnostic des pneumonies
02 Déc 2019 09:30Les tests syndromiques dans le diagnostic des pneumonies

Techniques

© Dr_Microbe-iStock

Identifier 34 cibles bactériennes et virales en un peu plus d'une heure chez les patients atteints d'infections respiratoires basses ? C'est possible avec le BioFire FilmArray Pneumonia plus Panel de BioMérieux. Panorama des études de performances et des perspectives de cette approche syndromique.

Optimiser la paillasse d’hématologie
05 Nov 2019 10:54Optimiser la paillasse d’hématologie

Techniques

©Bogdanhoda-iStock

Limiter le nombre de lames revues inutilement, tout en s’assurant d'une entière sécurité pour le patient ? C’est l’objectif de l’étude du laboratoire Biorhin présentée lors des journées Biomed-J en mars 2019.

L'exercice de la biologie médicale vu d'ailleurs
29 Oct 2019 09:17L'exercice de la biologie médicale vu d'ailleurs

Point de vue

De gauche à droite Henry Paridaens, Jean-Luc Dourson, Fabrice Stehlin, Smail Belazzoug

Paroles de biologistes médecins, pharmaciens ou scientifiques venus de Belgique, du Luxembourg, d'Algérie et de Suisse, à l’occasion du Congrès Biomed-J en mars 2019.