Quelle est l’aide de la biologie dans le diagnostic de la borréliose de Lyme ?

Point de vue

© photos-iStock


Le Pr Benoît Jaulhac, responsable du Centre national de référence (CNR) des Borrelia à Strasbourg, dresse un panorama des dernières connaissances et rappelle les recommandations concernant la borréliose de Lyme transmise par les tiques, une infection très médiatisée.

«Le risque de développer une borréliose de Lyme est faible à chaque piqûre de tique (1 à 2 %) », dédramatise le Pr Jaulhac, lors des Journées de Biologie clinique 2019. Responsable du Centre national de référence (CNR) des Borrelia à Strasbourg, le Pr Benoît Jaulhac dresse un panorama des dernières connaissances et rappelle les recommandations concernant la borréliose de Lyme transmise par les tiques, une infection très médiatisée.
Le taux d’infection des tiques par les différentes espèces de Borrelia en Europe varie entre 1 % et 30 %, la moyenne étant de 10 % en France. Seules certaines espèces de bactéries de genre Borrelia sont impliquées dans les borrélioses humaines, particulièrement B. afzelii, B. burgdorferi sensu stricto et B. garinii en France. « Dans la majorité des cas, l’infection n’est pas transmise de la tique à l’homme. Dans 3 % à 15 % des cas de piqûres de tique infectée, la borréliose va se déclarer et dans 9 % à 25 %, il y a une simple séroconversion et l’infection avorte ».

En l’absence de mise en place d’un traitement antibiotique, seuls 10 % des phases précoces localisées (érythème migrant ou EM), vont évoluer vers une phase précoce disséminée, avec des atteintes neurologiques, articulaires, cutanées, parfois cardiaques ou oculaires, puis éventuellement, en l’absence de traitement, vers une phase tardive après six mois, caractérisée par une acrodermatite chronique atrophiante (ACA) ou différentes autres pathologies chroniques. L’incidence de la maladie a été de 69/100 000 en France, en 2017, soit 45 000 cas, un nombre en légère diminution
après un pic en 2016. Cette incidence n’est pas très différente de celle de l’Allemagne, contrairement à ce qui est parfois entendu. Sur 9 « länders » entre 2013 et 2017, elle a été de 26 à 41 cas/100 000 habitants. Dans les deux pays, les érythèmes migrants sont largement majoritaires (plus de 95 % des cas) par rapport aux formes disséminées. En revanche, il convient de noter de fortes variations régionales dans les deux pays. L’incidence peut ainsi monterà 300/100 000 en Alsace ou dans le Limousin.
 

Pour lire l'intégralité de cet article issu de Biologiste Infos n°99, abonnez-vous ici ou connectez-vous à votre espace

 

Noëlle GUILLON

Publicités

Informations produits

Une solution de gestion des stocks automatisée
Une solution de gestion des stocks automatisée

©Siemens Healthineers

Siemens Healthineers a présenté sur les JIB 2019 la solution Atellica Inventory Manager, qui permet une gestion maîtrisée des stocks sur plusieurs sites d’analyse.

Siemens Healthineers optimise l’analyse des gaz du sang en biologie délocalisée
Siemens Healthineers optimise l’analyse des gaz du sang en biologie délocalisée

©Siemens Healthineers

Le système RapidPoint 500e, présenté aux JIB 2019 par Siemens Healthineers, est la nouvelle version des systèmes du RapidPoint pour répondre à l’évolution des besoins des cliniciens pour l’analyse des gaz du sang en biologie délocalisée.

Extension de la distribution du test pronostic PredictSURE IBD
Extension de la distribution du test pronostic PredictSURE IBD

Le test PredictSURE IBD de pronostic des MICI est lancé en France, en Belgique, au Luxembourg, en Suisse et dans les pays du Maghreb, suite à un accord entre les sociétés PredictImmune et Theradiag.

Entreprise

L'équilibre des relations entre les « parties intéressées »
13 Déc 2019 09:16L'équilibre des relations entre les « parties intéressées »

Management

© Marchmeena29-iStock

Des salariés aux fournisseurs, les acteurs pouvant avoir un impact sur le laboratoire de biologie médicale sont appelés « parties intéressées ». Comment optimiser les relations avec ces entités pour un fonctionnement profitable à chacun ?

Des réseaux et des hommes
10 Déc 2019 10:18Des réseaux et des hommes

Repères

Source : Biologiste Infos numéro 102
br>

Panorama des principaux réseaux en France, focus sur le mode d’exercice et le nombre de biologistes et de techniciens par site, pour chaque réseau…

lass="encadre"> Retrouvez le PDF issu de Biologiste Infos numéro 102 ci

Serge Payeur, président de Sil-Lab experts, société de conseil en stratége digitale

div>
Regard sur les prix des transactions en 2019
05 Déc 2019 10:09Regard sur les prix des transactions en 2019

Finance

© Pattanaphong Khuankaew-iStock

De plus en plus de structures à la vente, des acheteurs qui se raréfient… Le point sur les transactions 2019 à l'heure de la discussion du PLFSS pour 2020.

Publicités

Clinique

Les tests syndromiques dans le diagnostic des pneumonies
02 Déc 2019 09:30Les tests syndromiques dans le diagnostic des pneumonies

Techniques

© Dr_Microbe-iStock

Identifier 34 cibles bactériennes et virales en un peu plus d'une heure chez les patients atteints d'infections respiratoires basses ? C'est possible avec le BioFire FilmArray Pneumonia plus Panel de BioMérieux. Panorama des études de performances et des perspectives de cette approche syndromique.

Optimiser la paillasse d’hématologie
05 Nov 2019 10:54Optimiser la paillasse d’hématologie

Techniques

©Bogdanhoda-iStock

Limiter le nombre de lames revues inutilement, tout en s’assurant d'une entière sécurité pour le patient ? C’est l’objectif de l’étude du laboratoire Biorhin présentée lors des journées Biomed-J en mars 2019.

L'exercice de la biologie médicale vu d'ailleurs
29 Oct 2019 09:17L'exercice de la biologie médicale vu d'ailleurs

Point de vue

De gauche à droite Henry Paridaens, Jean-Luc Dourson, Fabrice Stehlin, Smail Belazzoug

Paroles de biologistes médecins, pharmaciens ou scientifiques venus de Belgique, du Luxembourg, d'Algérie et de Suisse, à l’occasion du Congrès Biomed-J en mars 2019.