Et si les biologistes devenaient prescripteurs ?

Publireportage

Éric Hrimech, président d’Abbott France. ©Abbott

La gestion du vieillissement et des maladies chroniques est un sujet de santé publique mondial. L’enjeu est sanitaire autant que financier. Comment, en effet, augmenter la qualité et la quantité des soins tout en maitrisant les coûts de santé ? « En repensant la mission des laboratoires médicaux », répond Éric Hrimech, président d’Abbott France. Et si impliquer les biologistes dans la prise de décision clinique constituait effectivement un levier d’action crédible ?

Source : Magazine Biologiste infos n°100