IDH1, un marqueur de survie dans les gliomes astrocytaires

Cancer

Biologiste infos
© Bobjgalindo

La survie associée aux gliomes astrocytaires est très variable. Des scientifiques américains ont montré que la présence d’une mutation dans le gène IDH1 était de meilleur pronostic que son absence pour les patients traités par chirurgie pour ce type de tumeur.

Les chercheurs ont étudié rétrospectivement le génotype d’IDH1 sur une cohorte de 335 patients, suivis pendant 20 ans (128 astrocytomes anaplasiques et 207 glioblastomes).

Après chirurgie, l'impact de la tumeur résiduelle sur la survie différait entre les tumeurs mutantes et sauvages (10,7 mois). Il n’y avait pas de bénéfice associé à une résection maximale des tumeurs sauvages ; en revanche, des bénéfices de survie existaient pour les patients présentant une tumeur mutée pour IDH1.

Ainsi, cette étude suggère qu’unechirurgie plus agressive (à résection maximale)est davantage appropriée pour les patients présentant un gliome astrocytaire mutant pour le gène IDH1.

Source : Beiko J et al. IDH1 mutant malignant astrocytomas are more amenable to surgical resection and have a survival benefit associated with maximal surgical resection. Neuro-Oncolog. 2013; 16 (1): 81

KD