Renouveler la classification des souches bactériennes

Recherche

©Dr_Microbe-istock

Des chercheurs de l’Institut Pasteur proposent de nouveaux outils de classification génomique applicable aux souches bactériennes afin d’en améliorer le suivi épidémiologique.

En se basant sur la bactérie multirésistante Klebsiella pneumoniae, des chercheurs de l’unité Biodiversité et épidémiologie des bactéries pathogènes de l’Institut Pasteur ont proposé un système de codage des souches « qui renseigne sur leur proximité génétique et se veut simple et pratique d’utilisation » indique l’institut Pasteur, qui précise : « cette méthode s’inscrit donc dans la continuité des nomenclatures précédemment utilisées tout en étant beaucoup plus précise. Au-delà de Klebsiella pneumoniae, ce nouveau système sera largement applicable à la taxonomie des souches des autres espèces bactériennes ». Plus de 7000 séquences génomiques ont été analysées pour ce travail publié dans Molecular Biology and Evolution.

N.B-S.